les rps libres
ajouter.
-- -- -- -- -- -- -- -- --
overthinking; avec silence st-clair

Partagez | 
 

 fight. (cash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- vipère à jeun -
avatar



Messages : 163
Multicomptes : jack l'océan.
Identité : peayne.
Avatar : giza.
Crédits : NEPTUNIUM 237.

Âge : vingt-deux accros dans la peau.
Occupation : étudiante en mode ; les tissus qui se métamorphosent, marraine la bonne fée des cendrillons modernes revisitée.
Côté coeur : le palpitant accroché à la corde du pendu.
Quartier : orange grove.

MessageSujet: fight. (cash)   Lun 18 Juin - 10:12

le sang qui bouillonne dans les veines. le palpitant qui pompe comme un dératé, comme un accroc à la cocaïne en manque. besoin d'adrénaline. besoin de vivre.
juchée sur ses stilettos, le corps enveloppé dans un manteau de fausse fourrure (il ne s'agirait pas de tuer impunément des pauvres lapins pour les besoins excentriques de la mode… ironique, vous dîtes ? complètement hors de la réalité de niki moon ? sûrement), niki farfouille de ses opales incisives les ruelles de crescent heights et plus particulièrement night falls à la recherche du petit truc qui saura égayer sa soirée. les odeurs de nourriture du début de soirée, les restaurants cherchant à appâter le client, viennent faire naître l'écume au coin de ses lèvres. mais aussitôt, le palpitant se resserre et l'esprit fulmine, lynche cet estomac faible qui se laisse aller à ses envies.
elle accélère la marche, cherchant à fuir ses démons. la jeunesse dorée, la jeunesse voilée. parce qu'on s'imagine toujours à frôler les nuages, à se hisser dans la société, à se vautrer dans la richesse… mais la réalité est beaucoup moins dorée. beaucoup moins édulcorée. se parer de bijoux hors de prix, acheter le bonheur avec une liasse de billets, ce n'est qu'un fantasme qui fait virevolter les cœurs. si niki a de l'argent, l'amour de son prochain reste hors de portée ; quand ce ne sont pas papa et maman qui demeurent inatteignables, ce sont les amies (fausses, hypocrites) qui s'additionnent à ses bras. et les seules véritables, les seules qui comptent, sont celles aux langues de vipères qui s'amourachent de son corps en lambeau laissé sur le bord de la route, vautours venus trouver pitance sur ces os décharnés. les piques sont nombreuses, les preuves d'une amitié solides sont rares. on se persuade qu'on pourra toujours compter sur elles alors qu'au fond… on est juste capables de se poignarder dans le dos encore et encore, dans une jouissance malsaine mais audacieuse.
elle tourne la tête de droite à gauche, se concentre sur les passants, sur un bout d'irréel qui viendrait briser la quiétude de l'habitude. et c'est là que ses opales viennent être accrochées. des bruits issus d'une ruelle désertée et assombrie… niki ne devrait pas y poser les pieds, outrageante dans ses vêtements hors de prix et créés par ses mains, par sa créativité, par son talent. mais elle s'y engouffre avec envie, avec provocation, se laissant guider par son ouïe. et elle tombe sur une arène improvisée, les corps se dévorant les uns les autres. les poings viennent rencontrer la chair dans un tonnerre d'applaudissement, les gueules s'éclatent sur le bitume et le cruor se répand lentement sur le macadam dans un mélange d'anthracite et de vermeil.
et elle le reconnaît : cash.
celui qu'elle s'amuse si souvent à défier. celui qui lui rend la pareille. jeu qui monte crescendo dans les actes à accomplir, dans les hauts-faits dont on peut se targuer.
- t'es pas cap' de le laisser gagner !
elle lance pour commencer léger. cash, il lui ressemble ; elle en est persuadée, même si elle ne le connaît qu'en surface. et laisser quelqu'un d'inférieur à lui prendre le dessus fait partie de ces laisser allers difficiles à accepter. on est le meilleur, on le sait, on prend et on laisse les femmes, les enfants et les blessés derrière. quand le minois du garçon se perd sur celui de niki, c'est un sourire décadent et provoquant qui retrousse ses lèvres.
le loup est dans la bergerie.
que le sang coule.
que le meilleur gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1231-generation-16-bits-ni http://souslesetoiles.forumactif.com/t1265-venus-in-furs-niki
-princesse cash, belle brune ténébreuse-
avatar





Messages : 722
Multicomptes : nono (pas) belle.
Identité : alexia.
Avatar : huxley.
Crédits : ©bonnie (av), ©old money (sign).

Âge : vingt-sept.
Occupation : champion.
Côté coeur : say it wasn't you "she saw the marks on my shoulder (It wasn't me) heard the words that I told her (It wasn't me)"
Quartier : fair haven.

MessageSujet: Re: fight. (cash)   Ven 22 Juin - 16:11

odeur âpre. goût vermeille. et le chuchotement de la foule qui s’élève en canon dans ses oreilles. il les entend nicky, un fourmillement qui devient tambour, bouscule la motivation, fait sortir les crocs. ce soir, il vaincra. ce soir, il triomphera. comme tous les autres soirs. la colère fait rage au milieu de la cage. les coups vont vite, les poings déliés, écorchent les mâchoires, font gicler le sang, noircir les pommettes. trop longtemps qu’ils n’avaient pas servis. la bête, elle, se réveille. monstre assoiffé de sang, il inspire l’odeur de la victoire par les deux narines. gonfle le torse d’une fierté dont il ne se départira pas. il n’y a plus que la victoire qui l’anime, fait briller l’oeil d’un éclat redoutable, presque dangereux. il n’a plus rien du gamin emmerdeur. cash, c’est ici qu’il est à sa place. ici qu’il brille, sous les hurlements des spectateurs. encouragements pour la plupart, quelques uns préfèrent le huer, attendent de le voir mordre la poussière. mais non, ce n’est pas ce soir qu’il se laissera mettre à terre cash, et il le prouve alors qu’il a l’avantage sur son adversaire; rien qu’un connard sorti du Bronx qui pense pouvoir la lui mettre à l’envers. la voix derrière lui le fait sursauter, il en perd l’équilibre. un coup d’oeil par-dessus l’épaule pour échauffer la colère qui grouille déjà dans les tripes, il voit pas non plus arriver le crochet du droit qu’il se mange en pleine gueule. l’adversaire lui saute dessus comme un lion sorti de sa cage et heureusement pour cash, la fin du round sonne. il recule jusqu’au point de retrait et voilà déjà qu’on l’assaille; l'entraîneur, d’autres gens qu’il ne remarque même pas s’agglutinent autour de lui pour lui faire la morale de tous les côtés. il n’entend rien. le coup porté lui filerait la rage d’un chien mais les enjeux sont bien différents à présent : relevés d’une certaine classe, d’un érotisme qu’il est presque capable de flairer. il me faut plus qu’un joli cul pour perdre la partie. il a le sourire carnassier, cash. le sourire qui a faim. le tien est sympa mais... il la détaille de haut en bas. fait le mariole alors qu’il n’a que quelques secondes avant que le match ne recommence - des secondes qu’il devrait utiliser pour recentrer ses objectifs, mais qu’il dilapide bêtement pour les yeux d’une autre jolie fille. il n’a rien d’exceptionnel. sans dire qu’il risquerait sans doute tout si ça l’amènerait quelque part.

_________________

--- suckin' it up,
fuckin' it up with her favorite daughter. hangin' around, hittin' the ground, dead in the water.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t944-i-walk-the-line-cash http://souslesetoiles.forumactif.com/t39-nora-cash-enfants-du-mal
- vipère à jeun -
avatar



Messages : 163
Multicomptes : jack l'océan.
Identité : peayne.
Avatar : giza.
Crédits : NEPTUNIUM 237.

Âge : vingt-deux accros dans la peau.
Occupation : étudiante en mode ; les tissus qui se métamorphosent, marraine la bonne fée des cendrillons modernes revisitée.
Côté coeur : le palpitant accroché à la corde du pendu.
Quartier : orange grove.

MessageSujet: Re: fight. (cash)   Sam 30 Juin - 8:35

effluves de transpiration perlée. effluves de mort. effluves cuivrée qui, au goût, apparaîtrait comme appartenant à du sang. effluves mâles, effluves femelles.
effluves qui se mêlent.
niki, elle est trop frêle pour participer elle-même à cette violence ; un uppercut dans les côtes et elle se retrouverait avec une perforation du poumon gauche, sonnée sur le bas-côté, comme une prostituée ayant trop servi. usée jusqu'à la moelle, le corps flasque, le corps à moitié détruit. juste un souffle sifflant s'échappant de ses lèvres craquelées.
mais niki, elle se nourrit de ces odeurs, de ces auras emplies de puissance qui accompagnent les joueurs sur le ring de boxe. avant, on se battait pour gagner un combat, pour asseoir sa puissance. maintenant, on combat pour l'argent. pour la hargne. pour la haine. pour l'adrénaline. pour tout ce qui insuffle la vie à l'âme, pour toute la douleur qui rappelle – avec souffrance – que la vie est bien présente.
et niki, elle brûle, elle s'immole, devant ce spectacle qui achève d'incendier ses sens. les deux corps en fusion, le sang qui vient être craché sur la terre meuble tandis que d'autres stigmates carmins viennent sécher sur les métacarpiens. les poings s'abîment, les poings s'annihilent, les peaux s'écorchent et ravivent ce qu'il y a de plus primitif dans le palpitant de la gamine aux problèmes grégaires.
la mi-temps est sifflée, les souffles courts tentent d'aspirer goulument l'air manquant. et elle sourit en voyant cash lui témoigner un minimum d'intérêt, un sourire qui se teinte d'ironie face aux palabres susurrées.
il me faut plus qu’un joli cul pour perdre la partie. le tien est sympa mais... il n’a rien d’exceptionnel.
- tu perds dans tous les cas, mon chat.
elle marmonne avec un clin d'œil aguicheur.
- soit c'est ce combat que tu perds avec plaisir – pour me satisfaire – soit c'est le combat que nous menons depuis quelques semaines que tu acceptes de laisser sur le côté. dans tous les cas, c'est ma victoire que je croquerai.
le sourire s'étire, gouffre béant menant directement sur l'estomac affamé, les dents dévorant les chairs dénudées de nutriment pour y trouver un semblant de subsistance. elle est presque laide, niki, avec tous ces os saillants qui pourraient transpercer sa chair à chaque instant ; elle est presque belle, niki, dans son arrogance teintée d'amertume de petite fille de riche à qui on donne tout, à qui on doit tout.
- concernant mes attributs…
elle se penche légèrement pour être plus près de lui, prête à faire quelques concessions – comme celles que le prêtre voudrait lui arracher, perdu dans son église tentant de dévorer les cieux.
- c'est parce que tu ne l'as pas encore vu nu.
elle hausse les épaules, niki, et tourne les talons en remuant exagérément des hanches. l'adrénaline court comme du poison – un poison adoré, un poison recherché mais un poison vicié – dans ses veines. le sentiment triomphant d'avoir gagné d'avance, niki s'amuse comme une petite folle, déesse s'emparant d'une maison de poupée pour tout saccager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1231-generation-16-bits-ni http://souslesetoiles.forumactif.com/t1265-venus-in-furs-niki
-princesse cash, belle brune ténébreuse-
avatar





Messages : 722
Multicomptes : nono (pas) belle.
Identité : alexia.
Avatar : huxley.
Crédits : ©bonnie (av), ©old money (sign).

Âge : vingt-sept.
Occupation : champion.
Côté coeur : say it wasn't you "she saw the marks on my shoulder (It wasn't me) heard the words that I told her (It wasn't me)"
Quartier : fair haven.

MessageSujet: Re: fight. (cash)   Dim 22 Juil - 5:54

c’est qu’un défi. un tout petit défi. insignifiant. cash, il devrait tourner la tête et recentrer son attention sur ce qui compte vraiment : la victoire qui l’attend au bout du combat, la fierté de pouvoir dorer encore et encore son blason. oui. sauf que non. l’idiot est incapable de savoir ce qu’il veut. enfant capricieux qui voudrait tout en avoir en omettant le fait que ce n’est sûrement pas possible. délesté d’une concentration qui lui aurait fait gagner des millions, il a la tête ailleurs, les yeux qui flânent. il sait déjà que s’il ne se reprend pas, c’est sans doute fini pour lui, et l’idée lui est impensable. le nom nichols ne sera pas entaché d’une défaite, surtout pas aussi vulgaire que celle qu’il contemple ce soir, du bout du nez. surtout pas avec un public aux crocs acérés de le voir taper la fin du match, défaite qu’il n’acceptera pas, ni maintenant ni jamais. c’est pourtant ce que niki semble vouloir, ce soir, pour des raisons qui lui sont encore sombres. niki qui semble placer sa victoire au-dessus d la sienne. celle d’un combat de boxe contre celle d’un autre, moins sportif mais tout aussi intéressant. il a les canines sortantes, prêtes à croquer. et pourtant le rictus amusé qui ne retient pas le ricanement idiot du gamin prêt à en démordre. j’aimerais bien savoir comment. l’arrogance de se dire qu’il est le plus fort et de le faire savoir. cash n’a peur de rien. cash ne craint rien. cash repart toujours vainqueur, parce que c’est comme ça. écrit dans les règles. presque une tradition qui ferait basculer le monde si elle était renversée. mais niki, ça ne semble pas la destabiliser, et c’est sans doute ce qui l’intrigue chez elle. ce qui remue l’envie puérile d’aller gratter plus loin, rien que pour voir ce qui se cache derrière le regard plein de panache et les jambes interminables. l’esprit s’égare à la remarque et pendant un moment, c’est à ne plus savoir qui des deux est la proie et qui de l’autre est le vautour. il a l’air de l’un de ces connards à la langue pendue derrière les jolies filles qu’il croise sur son passage. c’est sans doute ce qu’elle cherche et ce n’est même pas grave, cash lui laisse prendre de l’avance sur leur course folle, elle en aura besoin. mais déjà, elle se retourne, le laisse sur sa faim. déjà, ses talons claquent sur le bitume, fendent la foule sans qu’il ne puisse rien y faire. rien, ou presque. collé à la cage de fer qui les sépare, il tente un dernier recours pour la rattrapé : la partie n’est pas finie. ni la sienne, sur le ring, ni la leur. j’ai une proposition pour toi, princesse. il fait claquer le mot sur sa langue, presque comme une insulte condescendante. comme ces vieilles techniques de drague lourdes qu’il utilise encore et encore parce que ça l’amuse, parce que cash aime courir après les filles presque autant qu’il aime qu’elles lui disent non. si je gagne, tu me payes un verre. il a l’éclat de l’oeil malicieux, les idées qui échafaudent un plan infaillible. et si je perds… si je perds, c’est moi qui te payerai un verre. mais n’y crois pas trop, ça m’est encore jamais arrivé. quelques secondes secondes avant que le combat ne reparte de plus belle. il entend le tic-tac de l’énorme chronomètre arriver à terme. il n’attend que sa réponse, la gueule collée stupidement contre les grillages de ferrailles. une réponse pour qu’il se jette dans la fosse aux lions jusqu’à en dévorer tous les autres.

_________________

--- suckin' it up,
fuckin' it up with her favorite daughter. hangin' around, hittin' the ground, dead in the water.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t944-i-walk-the-line-cash http://souslesetoiles.forumactif.com/t39-nora-cash-enfants-du-mal
- vipère à jeun -
avatar



Messages : 163
Multicomptes : jack l'océan.
Identité : peayne.
Avatar : giza.
Crédits : NEPTUNIUM 237.

Âge : vingt-deux accros dans la peau.
Occupation : étudiante en mode ; les tissus qui se métamorphosent, marraine la bonne fée des cendrillons modernes revisitée.
Côté coeur : le palpitant accroché à la corde du pendu.
Quartier : orange grove.

MessageSujet: Re: fight. (cash)   Jeu 26 Juil - 14:55

cash est un personnage intéressant. un personnage que niki ne connaît pas assez pour assouvir totalement sa curiosité. mais pour le jeu qu'ils ont entamé il y a de cela quelques semaines, il n'y a pas de place pour éclairer les zones d'ombres. juste se défier encore et encore dans un truth or dare sans limites.
et nikita aime jouer.
nikita a ce besoin incessant d'être le centre de l'attention. d'exister aux yeux des autres en feignant de n'en avoir rien à carrer. nikita est la parfaite gamine capricieuse par excellence. elle hurle ses caprices, chouine ses besoins et attend avec une impatience inexistante que ses désirs soient exaucés.
et son désir ce soir, c'est de gagner. c'est de voir cash la gueule défoncée, juste parce qu'elle le lui a demandé – et qu'ils ont décidé au début de leur relation qu'ils ne céderaient jamais de terrain l'un à l'autre.
son désir, dans sa vie en générale, c'est de gagner. de prendre les choses qui ne lui appartiennent pas par sournoiserie et vices. elle manipule les mots comme autant de poupées destinées à trouver une place déjà décidée. et ses sous-fifres n'ont plus qu'à s'exécuter pour satisfaire nikita, la reine à jamais détrônée par son narcissisme exacerbé.
et elle connaît les gens comme cash, niki. elle sait comment ils fonctionnent, avec toujours l'envie inconsciente d'être surprise par un comportement original. par des gestes qu'elle n'aurait pas anticipé. nikita joue un jeu d'échecs grandeur nature avec cash, et elle est tout à la fois la reine et le roi. les possibilités infinies pour protéger sa propre personne des pions ennemis.
elle sourit – un sourire qui dévore son minois, qui ressemble davantage au chat de cheshire  – en pensant qu'elle a déjà gagné. et s'arrête net en entendant les quelques mots par le lion enfermé dans sa cage d'acier.
j’ai une proposition pour toi, princesse.
princesse. quelques lettres, une explosion dans le palpitant.
princesse, c'est comme ça que papa l'appelait. quand il en avait encore quelque chose à faire.
alors ça fait mal. c'est comme être criblée de balles et ne pas réussir à se protéger. mais ça fait aussi beaucoup trop de bien d'être de nouveau la cible d'un tel surnom. d'avoir de nouveau l'impression de régner dans la vie de quelqu'un. alors elle se retourne, lui fait face. nouveau-sourire. un vrai sourire, loin des faux qu'elle affiche si souvent – tous les jours même. et elle éclipse tout le reste niki, avec son sourire solaire.
si je gagne, tu me payes un verre. et si je perds… si je perds, c’est moi qui te payerai un verre. mais n’y crois pas trop, ça m’est encore jamais arrivé.
elle se fiche des gens autour, nikita. des gens qui attendent, pendus à ses lèvres autant que cash, de savoir quelle sera l'issue du combat. et pourtant, ça lui gonfle le cœur d'orgueil… ça lui gonfle le cœur au point qu'elle est tentée d'accepter, même s'il s'agit d'un piège pour avoir un rendez-vous.
cash est beaucoup trop jeune pour avoir un quelconque intérêt pour niki. et pourtant.
nikita est beaucoup trop tentée. nikita a ce besoin de compter, jolie poupée déchiquetée.
- ce n'est pas le deal, cash.
elle roucoule. elle tourne la tête de droite à gauche, feint d'être contrariée.
- je te propose une variante : si tu perds, je te paie un verre. si tu gagnes, tu perds.
elle lui adresse un clin d'œil amusé. aucune proposition ne saura lui convenir s'il y a une chance pour cash de gagner son combat. parce qu'elle a envie et besoin de voir le sang de cash couler. parce qu'il serait bien trop beau – et tentant, peut-être ? – s'il n'avait pas la gueule fracassée.
- alors cash, tu veux bien perdre pour moi ?
niki lui adresse une moue mignonne, s'arme d'une voix douce et presque un peu trop fluette pour être réellement agréable. les ennemis qui se battent pour la victoire ne peuvent arriver à un véritable consensus, n'est-ce pas ? ce serait trop simple que de céder du terrain. à moins d'en céder un peu, et de le récupérer par un habile stratagème… nikita n'est pas encore décidée.
tout ce qui compte aujourd'hui, c'est de gagner.
comme à chaque fois que nikita rejoint cash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1231-generation-16-bits-ni http://souslesetoiles.forumactif.com/t1265-venus-in-furs-niki
-princesse cash, belle brune ténébreuse-
avatar





Messages : 722
Multicomptes : nono (pas) belle.
Identité : alexia.
Avatar : huxley.
Crédits : ©bonnie (av), ©old money (sign).

Âge : vingt-sept.
Occupation : champion.
Côté coeur : say it wasn't you "she saw the marks on my shoulder (It wasn't me) heard the words that I told her (It wasn't me)"
Quartier : fair haven.

MessageSujet: Re: fight. (cash)   Dim 26 Aoû - 8:52

la proposition pourrait être alléchante. collé au grillage de la cage, il attend. il devine, il essaye du moins. l’oeil brillant d’une excitation en partie dûe au combat qui a vu démêler l’adrénaline de son sang. en partie, mais pas que. il brûle aussi d’une lueur de défi qu’on retrouve souvent chez le garçon, quand il a ses idées folles, quand il attend que l’on plie sous ses doigts. pour encore et encore être le vainqueur qui gardera bien égoïstement le trophée. il voudrait ne jamais avoir à le partager, le renfermer jalousement contre lui, éphémère ou bien pour toujours, , de poussière ou bien d’or. niki est bien différente de ses adversaires, pourtant. le jeu est moins brutal, pas moins délicieux. cash adore frapper les gueules et il aime peut-être tout autant le terrain sur lequel il est à présent, funambule sur la corde tendue qui la relierait jusqu’à elle. c’est peut-être peine perdue, niki ne semble pas céder, il voit la courbe de ses hanches s’en aller et sans doute que c’est mieux comme ça oui. pourtant quelque chose dans ses mots stoppe l’allure chaloupée de la gamine. princesse. il a le sourire médisant sur les lippes, victorieux de ces petites victoires qui ne comptent pas - mais qui comptent quand même un peu ce soir. pendant un instant il croit la tenir entre ses doigts, poupée de fil qui lui semble si fragile l’espace d’une seule seconde. il pourrait en faire ce qu’il voudrait, les moins bien pensants l’auraient fait. ou c’est ce qu’il croit, c’est ce qu’elle aime lui faire croire. tout est jeu ici et cash perd de vue la frontière oscillante qui sépare le jeu de sa réalité. le combat derrière lui s’apprête à dénoncer un vainqueur qui ne serait pas lui, s’il ne revient pas sur le ring immédiatement. la tentation est forte pourtant, trop. il l’écoute le charmer si facilement, s’envouterait bien d’une voix féline qu’il sait contrôlée. c’est le dos de la pièce, la face cachée de ce qu’il a lui-même déclenché. de ce qu’elle est venue chercher, et de ce à quoi elle n’a pas tourné le dos. la gamine se transforme, prédateur et petite fille à la fois. il en voit se déballer les rouages sous ses yeux, euphorique et incrédule. il saurait dire s’il est impressionné ou s’il est impatient - sûrement un peu des deux. bouillonne aussi de fierté face à l’horreur qu’elle ose lui demander, regard droit dans le sien. pourtant quand elle plisse les lèvres et qu’elle penche la tête, petite voix venant charmer ses tympans, il a bien du mal à lui refuser la défaite. il étudie chacun de ses mouvements comme les profilers le feraient, cherche les détails qu’il ne sait au fond pas analyser. sans doute qu’il cherche la faille, le courage de résister. d’être un adversaire de taille pour la princesse guerrière qui continue encore de le surprendre. c’est bien parce que c’est toi. il a le sourire crispé quand il accepte, celui de l’homme qui abaisse sa fierté mais pas sa garde. le gamin semble dire adieu à sa victoire, au moins pour l’instant. et quand il se retourne vers le combat qui n’attendait plus que lui, c’est l’adversaire qui prend immédiatement l’avantage. cash essuie les coups, maladroit et déconcentré, et ce n’est que lors des dernières secondes qu’il parvient à battre son adversaire par un KO aussi étonnant que contrôlé. la victoire pulsant jusque dans son sang, cocktail molotov d’euphorie, de rage et de malice quand il brandit le poing en l’air, les yeux droits dans celui de la brunette qui l’attend, de l’autre côté du grillage. il éponge la sueur quand il vient passe à ses côtés, trop rapidement pour s’étaler plus qu’il ne l’aimerait mais suffisamment longtemps pour s’approcher d’elle et lui glisser quelques mots pointus dans l’entrain de la salle. j’suppose que la seule qui a perdu ce soir, c’est toi. le sourire aiguisé du grand méchant loup et les poumons regonflé d’un égo qui ne s’était jamais vraiment envolé, quand il la dépasse pour rejoindre les vestiaires.

_________________

--- suckin' it up,
fuckin' it up with her favorite daughter. hangin' around, hittin' the ground, dead in the water.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t944-i-walk-the-line-cash http://souslesetoiles.forumactif.com/t39-nora-cash-enfants-du-mal
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: fight. (cash)   

Revenir en haut Aller en bas
 
fight. (cash)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: CRESCENT HEIGHTS :: night falls-
Sauter vers: