FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 (the end of the fucking world)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 9
Identité : aries
Avatar : selgo
Crédits : ©mittwoch- signa : ©frimeldia

Âge : twenty-five. Deux années de plus et le club lui ouvrira sûrement ses portes.
Occupation : l'esclave du sous-sol - l'ange qui s'est brûlée les ailes.
Côté coeur : junkie malléable.

MessageSujet: (the end of the fucking world)   Sam 15 Sep - 13:06


June rivas
(25 - pléiades - selena)
-- -- -- -- -- -- -- -- --
› identité: Rivas. A consonance frontalière. La gamine n'a pas eu le temps de le questionner à ce propos. Elle marchait à peine quand il s'est tiré. C'est tout ce qu'elle a hérité de sa part, pour autant est-elle loin de jouer les gamines en mal de figure paternelle. June, c'est la petite touche d'originalité, vu par la matrone. Officiellement, culte céleste. Officieusement, le calendrier cartonné sur lequel musait compendieusement le trait fin d'un peu de poussière de fées. › âge, date de naissance: Le minois trompeur, la carte toujours dans les poches pour le vendeur de liqueurs. Un mal pour un bien ou la règle inversée, le quart de siècle en labeur depuis le vingt-cinq juin. Irraisonnée ne parait-elle pas encore.  › signe astrologique: Cancer. La rancune tenace sous la naïveté candide. La persévérance ardue sous des airs de laisser-allers. Le mauvais songe sous les chimères. Un besoin constant de se sentir rassurée dans la moins limpide des eaux sauvages.  › lieu de naissance, origines: Mome du coin, la calomnie devait lui être familière dans une vie antérieure. La routine lui pèse, les faciès se confondent, les pavés la ronge, le baccara freine l'engouement. Dans son arbre généalogique, il y a des accattones de Bologne, des nomades latinos en quête du rêve américain, des errants du désert à la poursuite du bonheur. De la décadence et des foutaises depuis un siècle, un hommage propre aux aïeuls. › emploi, études: Âme studieuse, l'école bien qu'imparfaite sonnait comme un échappatoire, de l'amour à donner aux belles-lettres. Maelstrom la tirant vers le bas, elle privilégie l'apprentissage de la vie, celle qu'elle ne connaît que trop bien, l'envers du décor, précocement, l'Art sans art, du bitume aux cubitus consolateurs. La voici, gardienne du temple, le haut échancré, la sensualité pure. La voilà, enivrante au comptoir, l'étoile du casino qui se réserve au feu vert du bourreau docile pour vider les poches de fidèles quémandeurs au sous-sol, aveuglés par l'enjambé affriolante. › orientation sexuelle: the heart wants what it wants. › statut civil: Syndrome de Stockholm. C'est la roulette russe, le masochisme. Rien de stable, que de la fantasmagorie. June, elle veut en baver, elle en redemandera, creusera l'humus de ses phalanges, tête la première s'il le faut.

› traits de caractère:
< SHE'S A MANIAC >
Une poupée de chiffon, le genre archaïque, démembrée de part et d'autre, qu'on balance dans le gouffre au milieu des culottes sales en se disant que la tournée redorera sa jupette décolorée et déchiquetée, la poudre qui s'occupe du reste. Elle cause pas, Dolly. Elle n'a que le mauvais œil pour pleurer. Sinon, elle gueulerait qu'ils s'y prennent comme des glands, qu'elle suffoque dans sa poussière, se noie dans le tohu-bohu synthétique, crame sous le soleil et les fientes qu'elle contemple, qui périssent et pourrissent sur le potager d'en face, ça ne la froisse pas de les envier. Après tout, elle se sent d'autant plus libre que dans la gueule du chien, ou bien bousculée de part et d'autre par les coups de savate, faisandée dans les recoins de la pièce, indiscernable pour quelques heures; le cercle vicieux en permanence.
Ardente; équivoque; nébuleuse; sauvage; l'utopie à consommer avec modération. Otage d'Eros, otage de ses morbides pulsions. Psychorigidité, qu'ils appellent ça.
La poupée de chiffon, posée sur le tancarvill.  

( avant, tu riais. )
Eenie meenie miny mo
Get your lady by her toes
If she screams, don't let her go


Un paradis amer, des premiers pas à son émancipation, puis ce qui en résulte : une graine ne cessant d'accroître. Petites couettes brunes, leurs va-et-viens indénombrables sur la balancelle, un rire au éclat. Elle faisait déjà des ravages auprès des commerçants, friandise en bouche, de la malice dans son regard, un brin de canaillerie farceuse. L'enfance, la belle époque, le cerveau au repos, le cœur en apothéose. Elle était la princesse à sa mère. Celle qu'elle n'avait cessé d'idéaliser, de couver, d'étioler, d’oppresser. June, c'était cette gamine un peu fébrile qui dévora le petit prince sous tout ses angles, maman lui avait lu une fois, un peu précoce. Maman, elle voulait pas se laisser ronger. Elle était peut-être un peu lunatique, un peu dure avec elle-même. les autres, toi, vous. Mais le temps passe, lui file entre les doigts, l'abandonne, c'était inscrit dans la logique, elle devait pas s'y attarder. Le coup de massue involontaire de sa progéniture. Le fantôme revenait à chaque fois dans sa bouche, la hantait. Elle avait arrêté de vivre, marcher à reculons. Devant elle, une lumière qui s'éloignait. L'adolescente, la tête dans les nuages, une soif de désir, la messe qu'elle réfute. L'âge con, seize ans. Rien de troublant, juste une problématique à résoudre. N'est-elle qu'une ombre ? La seule empreinte qui lui reste ? Le voit-elle encore dans ses prunelles sombres ? Penser qu'à sa gueule une fois, rien qu'une seule fois, était-ce trop demander ?
Cette dispute. Elle la hante, nuit et jour, quoiqu'elle fasse, quoiqu'elle dise. Maman, elle aurait voulue le meilleur pour sa fille, consciente d'être ce contre-exemple ambulant sur tout les points. Elle était devenue folle, rouge, les mêmes fringues portées depuis quelques jours, les cheveux en bataille, la ride du lion sur son stade avancée.. Pour ces années de consécrations bien qu'imparfaite, il fallait que sa gamine la remercie ainsi. Faire son sac, fuir cette toxicité, fuir les rives du Styx, la coke et encore la coke qui tache jusqu'au mur, la vieille ne tenant plus en place, épuisée, amollie et aliénée. Un sachet pour son dix-septième été, voilà ce qu'elle lui avait laissé. Une vitalité amoindrie par un sevrage fœtale, voilà ce qu'elle avait daigné lui reprocher. Une discussion de sourds, un combat de coqs ; les chiens ne font pas des chats. Une porte qui claque, un corps qui finit par se décomposer ; des cendres dispersés dans le désert. Elle l'avait laissé sans savoir que ça allait en être trop pour ses organes dévalués. Elle le savait peut-être un peu, si. La mère, c'était son modèle oui, mais pas un exemple à suivre.

Fucked-up !
Eenie meenie miny mo
Your mother said to pick the very best girl
And I am.





-- -- -- -- -- -- -- -- --
› prénom, pseudo: aries › pré-lien, pi: inventé, mais j'vends mon âme si interessé(e)s.   › fréquence de connexion: asap › le mot de la fin:  

code bottin:
 




Dernière édition par June Rivas le Mer 19 Sep - 14:30, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- ça plane pour moi -
avatar


:▼▲▼:
 


| M O O D B O A R D |

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
vu qu'on a tous été les spermatozoïdes les plus rapides, venez on s'capte et on s'organise un 100 mètres géant dans un parc, déguisés en spermatozoïdes pour revivre la course de notre vie.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Messages : 1378
Multicomptes : semyon l'taulard en fuite.
Identité : anesidora (em).
Avatar : finn wolfhard.
Crédits : anesidora (img); astra (sgn)

Âge : seize pelles roulées à l'humanité.
Occupation : les p'tits boulots.
Côté coeur : le célibat, les filles, les garçons, faut pas trop y faire attention.
Quartier : une coloc mal foutue du côté des âmes noires.

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Sam 15 Sep - 13:55

mais
c'est quoi cette fiche toute vide
avec la célèbre gomez en plus
et ce prénom tout doux
on en veut plus nous
hâte de voir tout ça se remplir
bienvenue par ici

_________________
born in the wrong generation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1058-farandole-lio http://souslesetoiles.forumactif.com/t1617-orage-d-ete-lio-semyon
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Sam 15 Sep - 14:25

(chose demandée chose faite)
mais sinon oui c'est quoi ce vide là comble notre curiosité stp là c'est pas cool
en tout cas bienvenue et hâte d'en apprendre plus sur ta june I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 9
Identité : aries
Avatar : selgo
Crédits : ©mittwoch- signa : ©frimeldia

Âge : twenty-five. Deux années de plus et le club lui ouvrira sûrement ses portes.
Occupation : l'esclave du sous-sol - l'ange qui s'est brûlée les ailes.
Côté coeur : junkie malléable.

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Sam 15 Sep - 14:43

ça arrive vite les poulets.

@Lio Kentucky On en parle de ton blaze, de ton vava ?
j'aime trop les tournesols en plus. hurm.
merci à toi.

@Mila Rojas
Oui madame.
Merci la jolie.

_________________


doll part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



☠☠☠:
 


Messages : 1423
Identité : tadshoot
Avatar : lucky blue
Crédits : -

Âge : dix neuf ans
Occupation : combats illégaux et n'importe quoi pour chopper du fric
Côté coeur : coeur à l'envers, qui fonctionne pas autrement que pour des amitiés fracassées
Quartier : le squatt du mauvais côté des rails, entassé avec une bande d'idiots

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Sam 15 Sep - 15:22

gomez c'est tellement une beauté
moi aussi j'en veux plus et je veux bien ton âme aussi au passage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t25-fuck-you-sil http://souslesetoiles.forumactif.com/t27-sil-the-good-the-bad-and-the-dirty En ligne
avatar

Messages : 512
Identité : LÉA
Avatar : THOMA
Crédits : VERT ALLIGATOR

Âge : 22
Occupation : DEAL
Côté coeur : GAUCHE
Quartier : ORANGE GROVE

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Dim 16 Sep - 1:38

tes premiers mots donnent envie de lire la suite olala
bienvenue bôté I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1775-de-reves-et-de-cendre http://souslesetoiles.forumactif.com/t1860-un-coeur-a-l-amer
avatar

Messages : 78
Identité : jadisse
Avatar : charleen weiss
Crédits : VENUS IN FURS (av), siren charm & tennessee (sign)

Âge : vingt poussières d'étoiles
Occupation : étudiante en droit le jour, vendeuse au cinéma la nuit
Côté coeur : (es)seul(é)e
Quartier : sa chambre de petite fille dans le vieil appartement familial à night falls

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Dim 16 Sep - 7:49

ce début de fiche met trop l'eau à la bouche t'as une jolie plume!!
bon courage pour la suite et bienvenue miss

_________________
- - way down we go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Dim 16 Sep - 7:52

Le combo des choix est perf
La plume est perf
bienvenue t'es perf
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 9
Identité : aries
Avatar : selgo
Crédits : ©mittwoch- signa : ©frimeldia

Âge : twenty-five. Deux années de plus et le club lui ouvrira sûrement ses portes.
Occupation : l'esclave du sous-sol - l'ange qui s'est brûlée les ailes.
Côté coeur : junkie malléable.

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Dim 16 Sep - 13:00

Y'a que de l'amour dans le coin. I CAN'T.

@Sil Myers lbs aussi olala. tellement longtemps que je ne l'avais pas vu.
Sel, c'est une première, je confesse, j'étais réticente à la prendre mais je ne voyais pas plus beau challenge faciès pour ma dramaqueen. #olàjeracontemavieyakoi
Merci beaucoup !  

@Ina Altunes ow c'toi la beauté d'jà. merci !!

@Juliet Moore Soyez indulgents parce que je try la troisième personne.  
Merci la belle !

@Janis Black ton pola', je ne m'en remets pas.
puis t'es trop chou là, merci de ouf.

_________________


doll part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



☠☠☠:
 


Messages : 1423
Identité : tadshoot
Avatar : lucky blue
Crédits : -

Âge : dix neuf ans
Occupation : combats illégaux et n'importe quoi pour chopper du fric
Côté coeur : coeur à l'envers, qui fonctionne pas autrement que pour des amitiés fracassées
Quartier : le squatt du mauvais côté des rails, entassé avec une bande d'idiots

MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   Dim 16 Sep - 13:10

@June Rivas I know the feeling! :D J'avais une idée de perso qui allait trop bien avec sa bouille. Je l'ai jamais joué encore par contre haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t25-fuck-you-sil http://souslesetoiles.forumactif.com/t27-sil-the-good-the-bad-and-the-dirty En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (the end of the fucking world)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(the end of the fucking world)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: UN MILLION DE CONSTELLATIONS :: histoire d'un astre :: En Danger-
Sauter vers: