les rps libres
ajouter.
-- -- -- -- -- -- -- -- --
la scène du braquage; avec remie banks.
bébé au bar; avec sil myers.
la chute des étoiles; avec shawn langston.

Partagez | 
 

 humans are such easy prey (redbird)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

where there is light,
a shadow appears.
the cause and effect
when life interferes.


Messages : 5
Identité : lou
Avatar : bill skarsgård.
Crédits : VOCIVUS

Âge : twenty five tears of blood and dirt, this is a little like hell, almost romantic.

MessageSujet: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 8:30


red ross (redbird)
(vingt-cinq années - antaris - bill skarsgård)
he confronted volcanoes, and came away breathing ash.

-- -- -- -- -- -- -- -- --
› identité: red ross. prince héritier des abîmes de la médiocrité, l'écarlate de la folie s'émerveillant à chaque instant dans le creux de ses rires malades. désastre ambulant qui n'a de cesse de chanter ses belles fureurs et douceurs en constante ébullition. l'émergence d'un désespoir aux effluves de la destruction. aède discrédité aux sourires joker mortifères et aux œillades macabres. elle est infiniment rouge, son âme, de ce rouge enfer si paradoxal. celui qui anime des sentiments passionnels en conflits perpétuels. l'amour, la colère, la sensualité, la luxure, le courage, le danger, l'ardeur, l'interdiction. un feu rubis aux éclairs meurtriers, il ne laisse jamais indifférent et c'est là toute sa force dictatrice : red remue les passions, attise les désirs malsains et sèche les larmes de sangs. né pour s'embraser, grandi pour s'en esclaffer jusqu'en crever. redbird. le pseudonyme est hurlé ou susurré avec émoi, lorsqu'on veut bien se donner la peine. red n'est reconnu qu'à travers sa propre personnification désuète, si bien que peu de personnes connaissent sa véritable identité. c'en deviendrait presque triste si ce n'était pas perçut stupidement comme si poétique. comme une couverture sous laquelle se planquer, garder l'image anonyme d'un mec un peu étrange, paumé sur le chemin de ses songes et mensonges. l'oiseau rouge bat des ailes et puis s'en va. › âge, date de naissance: il a ouvert les yeux la première fois il y a vingt cinq années de ça, le quinzième jour du mois d'avril. môme sans avenir certain, mère tyrannique décédée et père admirable. une fratrie qu prend soin du malade de l'esprit. › signe astrologique: paraîtrait-il qu'il soit bélier. ça lui fait une belle jambe. › lieu de naissance, origines: dans la banlieue londonienne, à hemel hempstead, une ville à l’environnement paisible d'angleterre, ou presque. il possède naturellement l'accent séduisant britannique et par instants les airs condescendants qui vont, like a fucking cliché, avec l'idée d'être rosbeef. c'est tout un art. › emploi, études: l'autodestruction ? le chaos, humble partisan de lucifer, fusillant quiconque osera pénétrer ses terres ? red est en réalité étudiant. après l'art ; les couleurs, la musique; les rêveries taquines, le voilà à l'université à étudier la philosophie, quelle ironie. un domaine qui le fait déchanter davantage si ce n'est encore possible, autant qu'il ne le fait planer. il passe un ph.d. degree. ses thèses intriguent, fascinent, mais ses désillusions continuent terriblement à le faire sombrer. plus que cet artiste torturé, ce peintre d'atrocités, et ce guitariste et chanteur sur-médiatisé, mélodieux de beautés noirâtres aux tendances écarlates, plus connu sous le pseudonyme de « redbird », il joue maintenant dans le palais de justice, le grand, la cour des fous, de ceux qui se battent à travers leurs maux. à coté, pour payer ses études et son logement, l'anglais dépravé bosse comme vendeur dans une boutique de musique où il vend des guitares et des disques. little sound of silence, le taudis est géré par un texan quarantenaire, solitaire et.... quelque peu pitoyable, faut bien l'admettre. mais il l'aime bien, à force de voir sa vieille trogne et d'entendre son accent à couper au couteau. lorsque sa paye n'est pas suffisante, red se retrouve dans la rue à chanter accompagné de sa guitare ou de son piano. il est tombé si bas qu'il en rit si fort. › orientation sexuelle: un peu tout le monde, mais principalement personne. il n'a pas été conditionné pour aimer, et l'amour s'apprend comme tout art s'admire. sinon, à quoi ça rime ? il n'est pas même débutant en la matière, pour cela, il faudrait qu'il ait déjà tenté. non, lui, n'est que l'effroyable maître chanteur, l'observateur marionnettiste, le vile séducteur à la verve gracile. il joue avec les experts en la matière en détournant les règles, puisqu'il ne les connait pas. les tricheurs remportent souvent leurs jeux. › statut civil: seul, toujours, pour toujours. effroyablement seul. . . en compagnie de sa tendre amie, la détresse folie. c'est étrange comme dans sa tête, ils sont nombreux. c'est inquiétant comme dans ses yeux, brille la joie d'un malheur. tournoiement de réflexions basées d'impulsions violentes, vengeresses. › traits de caractère: oiseau sournois aux ailes écorchées, dangereusement imprévisible et mal apprivoisé. esprit brouillon et désordonné, jamais bien accordé, petit génie qui dépérit. bel érudit, les mille et uns rêves d'un artiste prodigieux du terrible et orgueilleux, l'absolu rien. âme en peine en quête de liberté, qui retrouve son âme sœur, la belle douceur. merveilleux pessimiste aux doucereux songes à la nervosité à bout de bec, la rougeur incontrôlable et incontournable au creux des entrailles. l'animal devient sauvage, sa violence fait rage, mais c'est elle qui l'encage. l'instabilité et la jalousie maladives du gamin psychotique. ce même gamin parfois boudeur au caractère enfantin et pas prêteur, possessif et protecteur, cœur outrageusement solitaire, mystérieux, qui n'aime que la radiance folle de sa folie et qui demeure là, hélas, silencieux, du haut de son majestueux sol pleureur, perché sur sa branche vacillante, souffrant de ses secrets, aimant de ses mensonges. la beauté d'une déchéance.

( la tête tournée vers les étoiles )
( 1) redbird va sûrement vous dérouter, vous surprendre, il est fort probable que vous le preniez pour un fou (c'en est un, rassurez vous... ?) ou que vous fassiez l'énorme erreur que certains font souvent; celle d'essayer de le comprendre... quelle perte de temps. après tout il va surement changer de sujet avant même que vous ne remarquiez à quel moment exactement il a réussi cet exploit ou se désintéresser totalement de vous sans prévenir et sans raison évidente. lunatique à l’extrême et instable sentimentalement parlant, l'anglais souffre de trouble de la personnalité borderline -tpb-. ( 2 ) il a tendance à -trop- plaisanter, sur le ton d'un humour douteux, trop sombre, peut-être, pince-sans-rire, à dire n'importe quoi, à mixer des informations vitales avec des banalités, parfois dans le but de dérouter son interlocuteur, mais le plus souvent simplement parce qu'il est en train de planer. il est sujet à faire des commentaires qui semblent étrangers au contexte d'une situation, quelques fois à son propre embarras. très difficile à suivre tant sa vivacité d'esprit surprend malgré ses maux, la légende raconte que la plupart du temps il ne sait pas lui même ce qu'il raconte. ( 3 ) les yeux sont les miroirs de l'âme, parait-il. alors l'âme de l'oiseau rubis est opaque, insondable. red ne donne l'impression d'attacher d'importance à rien, ni à personne, mais ce ne sont pas ses actes ou ses paroles qui le dépeignent comme un insensible. c’est son regard. il glisse sur vous comme si vous n’existiez pas, comme si la moindre parcelle de votre être n’était que futilité. et peut être l'est-elle sincèrement à ses yeux, après tout. ( 4 ) derrière ses airs de junky poète se morfond une personnalité bien différente, bien plus violente et inquiétante. elle se fond dans le noir pour mieux resurgir à la lumière du jour au moment où l'on s'y attend le moins. effrayant, c'est ce qu'il devient alors lorsqu'on a affaire à ses deux facettes auto-destructrices. hargneux, sanglant, dépressif, malveillant, psychotique. difficile de le canaliser ou d'anticiper ses crises. le laisser seul avec ses démons semble être la plus sage décision. ( 5 ) si il y a bien une chose que l'on reconnait très souvent à red, c'est son obstination presque maladive. il peut demeurer des jours entiers, et même une semaine sans se reposer : il tourne et retourne les faits dans sa tête, les examine sous tous les angles jusqu’à ce que son mystère soit résolu, à moins qu’il ne trouve ses renseignements insuffisants auquel cas il se remettra à chercher, mais sous un autre angle. un vrai détective. ou un taré. probablement les deux. ( 6 ) ce serait peut être un peu trop romanesque que de dire que redbird peint ses musiques. seulement, c'est une vérité qu'il est impossible d'ignorer. une particularité que l'on nomme "synesthésie". non considérée comme une maladie, c'est le mélange des sens qui transporte l'esprit perdu du jeune artiste dans un autre monde. comme un super pouvoir, c'est probablement le seul aspect de sa personne qu'il n'a jamais exécré. ( 7 ) suivis depuis plusieurs années par une psy, cette vieille écossaise qu'il a rendue dingue va bientôt partir à la retraite. finally, the bird is free. enfin c'est ce qu'il croit. la vérité, c'est qu'avant de partir, elle va former une gamine pour la remplacer. quelle idée. ça ne va pas se passer comme ça. elle souffrira, elle aussi. comme tous les autres avant elle, et tous ceux qui viendront après. et lui n'y peut rien, il est né psychotique, c'est juste comme ça. il détruit tout ce qu'il touche. c'est juste fatal. ( 8 ) l'année 2016 marquait la fin du célèbre groupe de rock alternatif « deep end » créé cinq ans auparavant par les deux amis d'enfance anglais et australien ; redbird et wavy. l’ironie du sort. une fin brutale après le décès mystérieux de l'un des membres phares; jake. fin qui n'a jamais été développée davantage au grand public et qui demeure encore à ce jour une source d'interrogations pour les fans et le showbiz. les spéculations ont été nombreuses, mais aucun des membres du groupe n'a jamais souhaité s'expliquer ou faire de quelconques démentis par rapport à certaines accusations faites contre tel ou tel membre. un silence lourd qui les a séparés et brisés. aujourd'hui encore, red essaye de tout oublier, de tout balancer dans le néant de ses sombres pensées. c'est le passé, et c'est ce monstre qui continu encore à toujours plus le plonger dans son malheur, sourire mauvais à l'appui. le fin mot de l'histoire est simple, si seulement tout pouvait l'être... : redbird se shootait avec jake le soir de sa mort et l'a incité à plonger davantage. lui même sous l'effet de la came, n'a pas fait attention à son ami, n'a pas cherché à savoir s'il s'injectait une dose mortelle. ce qu'il fit. red est coupable, sans l'être concrètement ; n'ayant commis aucun acte. c'est un putain de meurtrier en plus d'un dégénéré. quoi de plus pour vouloir se foutre en l'air, on se l'demande ? et pourtant il reste debout, cet odieux sourire de fou accroché aux lèvres et ses seringues en mains. il semble qu'il lui reste encore de quoi souffler, de quoi souffrir une éternité et en faire souffrir d'autres par la même occasion. alors que l'ancien groupe demeure rongé par le fantôme de jake et les conflits internes tous plus destructeurs, l'idée de reprendre sur de bonnes bases commence à s'immiscer petit à petit dans les têtes optimistes des membres les plus téméraires. une remplaçante pour l'ex pianiste et le tour serait ainsi joué. tout recommencerait, comme avant. mais est-ce vraiment si simple ? rien ne sera jamais comme avant... ( 9 ) son frère et sa sœur. blue et purple. les deux couleurs de son cœur. c'est beau, dit comme ça, pourtant il ne les supporte pas, ces deux là. ils jouent les flics à plein temps, red ne vit quasiment pas un jour de paix sans que l'un d'eux ne vienne le remettre sur "le droit chemin". si tant est qu'il y en ait un dans les cieux de l'oiseau rouge. ces bonnes paroles, ces bons conseils, ces sourires réconfortants. bordel, ne voient-ils donc pas ce qu'il est ? ça l'fou en rogne, cette considération qu'il ne mérite pas. ils sont tenaces. à croire qu'ils se passent le relais. en soi ils sont ce qu'il a de plus cher avec leur père, mais le cadet a beaucoup de mal à supporter cette surdose de sécurité et de bonté, qui leur sont pourtant innés, sous lesquelles ils le couvent. sa fratrie tient tout ça du papa, il le sait, et au fond c'est peut être aussi une raison parmi tant d'autres qui explique ses nombreux maux. lui, tient de la tyrannique maman, morte en couche il y a vingt ans maintenant. elle ne l'a jamais aimé, red. il était le seul dont elle appréciait le prénom que le père voulait à tout prix, mais le seul à ne pas être choyé de cet amour maternel (quoique la douce purple n'y a même pas goûté, une chance aux yeux de red). probablement en garde-t-il les séquelles. ( 10 ) l'un de ses passe temps favoris : danser avec le danger. la mort, tout ce qui la frôle, sans jamais lui laisser la chance de le prendre pour toujours. peut-être un jour. mais pas celui là. avant, il s'amusait à entraîner le groupe dans ses conneries, dans des jeux tous plus puérils et dangereux les uns des autres. enfin, ce n'est plus vraiment d'actualité depuis que jake les a quitté. alors il continue de jouer, parfois. tout seul. étrangement, c'est peut être encore plus planant.


-- -- -- -- -- -- -- -- --
› prénom, pseudo: lou/doctor › pré-lien, pi: inventé. › fréquence de connexion: une ou deux fois par semaine mini. › le mot de la fin:    

code bottin:
 



_________________
HE LOVES MADNESS WIDELY

stars pierce his ears and the moon hung between his collarbones. He is pale, darkened light. Eerie love, he was insane, and he spoke in spasms of celestial silence. signature by anaëlle.


Dernière édition par Red Ross le Mar 9 Oct - 12:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

J'ai senti défaillir
Les guitares et les lyres
Quand dans tes souffles saccadés
Tu as fini par hurler

Messages : 19
Multicomptes : not already.
Identité : .sweet_
Avatar : toni mahfud
Crédits : Magma.

Âge : vingt-trois tempêtes, énergie placide.
Occupation : magicien de rue, sans lapin ni baguette.
Côté coeur : ils l'avaient envoûté, puis les fantômes ont disparu.
Quartier : luxueuse orange grove.

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 8:35

toi je t'aime comme un dingue I love you
t'as une plume juste ouahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhou, vraiment je suis archi-fan
épouse moi
sur le champ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



☠☠☠:
 


Messages : 1420
Identité : tadshoot
Avatar : lucky blue
Crédits : -

Âge : dix neuf ans
Occupation : combats illégaux et n'importe quoi pour chopper du fric
Côté coeur : coeur à l'envers, qui fonctionne pas autrement que pour des amitiés fracassées
Quartier : le squatt du mauvais côté des rails, entassé avec une bande d'idiots

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 8:43

mais cette gueule quoi
j'aime ce que je lis aussi et j'en veux plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t25-fuck-you-sil http://souslesetoiles.forumactif.com/t27-sil-the-good-the-bad-and-the-dirty En ligne
avatar

where there is light,
a shadow appears.
the cause and effect
when life interferes.


Messages : 5
Identité : lou
Avatar : bill skarsgård.
Crédits : VOCIVUS

Âge : twenty five tears of blood and dirt, this is a little like hell, almost romantic.

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 8:49

@shawn langston ohhhh mais nan trop cute
t'as d'beaux yeux, tu sais  
je t'ai lu aussi, t'es trop speedy pour moi et ton shawn est tout parfait quoi, merci à l'infini ++ en tout cas! faut trop qu'on se trouve un lien

@sil myers et la tienne donc
ça fait plaisir, ça va arriver assez vite, i promise

_________________
HE LOVES MADNESS WIDELY

stars pierce his ears and the moon hung between his collarbones. He is pale, darkened light. Eerie love, he was insane, and he spoke in spasms of celestial silence. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 512
Identité : LÉA
Avatar : THOMA
Crédits : VERT ALLIGATOR

Âge : 22
Occupation : DEAL
Côté coeur : GAUCHE
Quartier : ORANGE GROVE

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 10:35

ok je sais pas quoi dire tellement
j'aime tout ???
déjà le pseudo et bill voilà ça s'passe de commentaires mais ta plume est une dinguerie, finis nous vite ça hein pig bienvenue ici babe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t1775-de-reves-et-de-cendre http://souslesetoiles.forumactif.com/t1860-un-coeur-a-l-amer
avatar

Messages : 77
Identité : jadisse
Avatar : charleen weiss
Crédits : VENUS IN FURS (av), siren charm & tennessee (sign)

Âge : vingt poussières d'étoiles
Occupation : étudiante en droit le jour, vendeuse au cinéma la nuit
Côté coeur : (es)seul(é)e
Quartier : sa chambre de petite fille dans le vieil appartement familial à night falls

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Dim 30 Sep - 11:26

je te redis officiellement bienvenue I love you

franchement bill déjà je peux que valider il colle bien à ton perso mais, ta plume on en parle??? affraid

_________________
- - way down we go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

LA GUEULE D'ANGE ET L'DIABLE AU CORPS

Je m’excuse pour t’avoir frappé Papa, je préférais mourir plutôt que de te ressembler... Et c’est ce que je suis en train de faire. Mais j’ai tant de colère en moi, et elle vient de toi. Je te déteste de m’avoir fait grandir en pensant que l’amour ça ce méritait et que moi je le méritais presque jamais.






Messages : 285
Multicomptes : none.
Identité : Hunt.thing
Avatar : joe sugg.
Crédits : hunt.thing

Âge : vingt ans et quelques poussières.
Occupation : management commercial, tu sais vendre la mort à la faucheuse.
Côté coeur : faudrait déjà que tu saches de quel coté il est.
Quartier : quand c'est pas la chambre doré familiale, c'est un matelas déplumé du squatt des colocs.

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Lun 1 Oct - 7:42

non mais je vais pas faire original par rapport aux autres mais...
bill ?!!!! on en parle de ce choix tellement parfait, oui, non ? non, obvious' t'es génial Rolling Eyes
puis ta plume de ce que j'ai commencé à lire c'est sublime et le personnage à l'air juste génial !
bienvenue, francheeeement bienvenue

_________________
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system —————.
ce soir j'ouvre le champomy, on fait la fête à Gryffondor.

l'vrai visage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Lun 1 Oct - 8:16

alors tout a été déjà dit ici,

bienvenue

bill est parfait,

ta plume aussi

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Lun 1 Oct - 22:56

han quelle fiche, quel personnage !
je viendrais sûrement te demander un lien, tiens
Revenir en haut Aller en bas
avatar

where there is light,
a shadow appears.
the cause and effect
when life interferes.


Messages : 5
Identité : lou
Avatar : bill skarsgård.
Crédits : VOCIVUS

Âge : twenty five tears of blood and dirt, this is a little like hell, almost romantic.

MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   Mer 3 Oct - 6:58

@ina altunes eh bien sache que c'est réciproque, j'aime tout de ton ina également goshh
t'as d'beaux yeux, tu sais  
thank you darling  

@juliet moore c'est sûr qu'il a tout ce qu'il faut pour le genre de rôle que j'avais en tête    merci beaucoup pour ce gentil compliment, c'est super méga trop 'gnon  

@teddie holzenburg mais je saiiis, bb bill est perf  
merci à toi, j'espère qu'on pourra se trouver un petit lien à l'occasion  

@gina de oliveira oui mais mes chevilles n'ont pas assez gonflées encore   merci en tout cas, t'es un amour  

@jolene braxton ravie qu'il plaise, le pioupiou  
avec grand grand plaisir, on va se trouver ça  

_________________
HE LOVES MADNESS WIDELY

stars pierce his ears and the moon hung between his collarbones. He is pale, darkened light. Eerie love, he was insane, and he spoke in spasms of celestial silence. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: humans are such easy prey (redbird)   

Revenir en haut Aller en bas
 
humans are such easy prey (redbird)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: UN MILLION DE CONSTELLATIONS :: histoire d'un astre :: Validées-
Sauter vers: