FERMETURE DU FORUM
anipassion.com
Partagez
 

 fuck you - SIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sil Myers

fuck you - SIL Lewi
fuck you - SIL B7jx
☠☠☠:
 

fuck you - SIL 1vhe

Messages : 1435
Identité : tadshoot
Avatar : lucky blue
Crédits : -

Âge : dix neuf ans
Occupation : combats illégaux et n'importe quoi pour chopper du fric
Côté coeur : coeur à l'envers, qui fonctionne pas autrement que pour des amitiés fracassées
Quartier : le squatt du mauvais côté des rails, entassé avec une bande d'idiots

fuck you - SIL Empty
MessageSujet: fuck you - SIL   fuck you - SIL EmptyJeu 5 Oct - 6:31


sil myers
(we're the ones who start little fires)
-- -- -- -- -- -- -- -- --
prénom et nom: Sil. C'est le surnom que tu te donnes depuis gamin. Pour pas parler de ton vrai prénom. Celui écrit sur tes papiers d'identité. Silvester. Sérieux, qui appelle son gosse Silvester ? Faut être tordu bordel. En plus, c'est même pas bien écrit putain. Quant à ton nom de famille, Myers, il vient de ton très cher père camé. Tu l'as gardé année après année malgré tes vas et vient incessants entre familles d'accueil et familles d'accueil. Tu l'portes pas vraiment dans ton coeur, mais quelque part, il te rappelle un peu d'où tu viens et où tu veux pas aller. âge et date de naissance: Dix neuf ans depuis le 7 juin. Ca fait un an que t'es sorti du système et que tu démerdes comme tu peux. Tu profites d'un peu tout le monde, piquant dans les poches des touristes, te battant dans des combats illégaux et jouant de sourire enjôleurs. lieu de naissance, origines: T'es né ici. A Crescent Heights. Dans le salon des parents de la mère même. En vrai, on sait même pas comment t'as pu naitre vivant et en bonne santé vu la situation.  Et puis sinon, t'es américain pur et dur. En tout cas, c'est ce qui y'a écrit sur ton passeport. Et puis, de toute façon, t'as été obligé de chanter l'hymne pendant trop longtemps, c'est ancré en toi maintenant. occupation: tu bosses au sinner pour le gang. tu vends des cocktails en observant les filles se dénuder pour les regards des vieux pervers. mais l'argent que tu te fais, c'est surtout dans les combats de boxe et les vols à l'arraché. gamin raté. statut, orientation sexuelle: Célibataire qui passe de lit en lit sans s'attacher. Des lits de filles. Des lits de mecs. T'es pas un gars compliqué. Là, juste pour profiter. Peut être trop. Bâtard sur les bords. Et pas juste sur les bords certains disent.  traits de caractère: provocateur, agressif, cynique, fier, fragile, désinvolte,  débrouillard, borné, opportuniste, attachant, impulsif. des mots en vrac qui veulent pas dire grand chose. Chiant. C'est pas mal chiant. groupe: pléiades, carpe diem

- the sound of silence -
« Elle est où maman ? » Ca fait des jours que t’as pas vu tes parents. Que t’es là. Dans cet endroit que tu connais pas. La femme s’accroupie pour être à ton niveau, un léger sourire triste vient marquer ton visage. « Je suis désolé mon grand, mais tes parents n’étaient pas capable de s’occuper de toi … Tu vas rester là un peu … Puis on te trouvera une nouvelle famille qui s’occupera de toi. » Tu fronces un peu les sourcils. C’est vrai que parfois, ils t’oubliaient à l’école. Qu’ils hurlaient un peu trop fort en cassant des objets. Qu’ils laissaient le bazar dans la maison. Mais ça veut pas dire que tu veux plus les voir. Tu les aimes tes parents toi. T’en veux pas d’autres. « … J’veux pas d’autres parents… » Elle se contente de te regarder un moment, caressant légèrement tes cheveux. Mais tu te recules brusquement. Tu l’aimes pas cette femme. T’as pas envie qu’elle te touche. Ni qu’elle te rassure. Tu veux pas être là. C’t’endroit, il pue. Tu l’détestes. « Je suis sur que ça va bien se passer. Et puis, regarde, il y a pleins d’autres enfants … » Tu sers un peu le poing, restant silencieux. T’as pas envie d’lui parler. En fait, tu voudrais qu’elle parte et qu’elle te foute la paix. Ou juste qu’elle te rende tes parents. Elle essaye encore un peu avant d’abandonner, quittant le dortoir de l’orphelinat. « Tu vas chialer ou quoi ? » Tu regardes un instant cette gamine qui doit avoir ton âge, lui lançant un regard noir. Mais elle fuit pas comme la plupart des autres. Elle, elle vient s’assoir à coté d’toi. « Nora. » Tu hésites un peu avant de souffler doucement ton prénom « … Sil ».


- all this bad blood here -
Un sourire malicieux aux lèvres, tu le provoques. Lui et ses gros muscles. Ce soir, comme souvent, très peu ont parié sur ta victoire. Trop petit. Trop frêle. C’est vrai, comment pourrais-tu gagner face à ce tas de muscles qui te fait face. Mais le tas de muscles est lent. Tellement lent. Tu évites chacun de ses coups avec une aisance déconcertante. Alors la violence des mots vient rejoindre celle des gestes. « Vient là sale pédé ! » Un petit rire vient s’échapper de tes lèvres. Ils aiment ça, les gros muscles, te traiter de pédé. Tu l’es même pas vraiment. T’aimes les mecs certes, mais t’aimes aussi les filles. C’est pas ta faute si t’es plus évolué qu’eux et que tu te contentes pas de trier le plaisir en fonction du sexe. Il te fait bien rire ce con. A faire son fier. En général, ils se la jouent moins quand ils se font humilier, allongés sur le sol froid de la rue. Brusquement, tu attrapes son bras qui vient de nouveau de te manquer. La surprise le bloque un instant. Assez pour que ton poing à toi vienne heurter violemment son ventre. Une fois. Deux fois. Il tente de répliquer mais ses gestes se font un peu plus aléatoire. Alors c’est son visage que tu viens frapper cette fois. Le sang gicle sur le sol sous les cris de la foule qui s’agite. Le gamin domine, et ça ne plait pas. Ce soir, beaucoup d’argent est en jeu. Un grognement s’échappe de tes lèvres lorsque ton adversaire arrive à te toucher, t’envoyant un violent coup dans le ventre. Mais tu fais face sans broncher, répliquant avec une rapidité qui ne tarde pas à mettre le tas de muscles hors de service. A terre. Le sang coulant sur son visage. Le corps transpirant et douloureux, tu te redresses dans un sourire. Il n’a réussi à te toucher qu’une fois mais la douleur est bien présente. T’es pas vraiment le plus fort, ni le plus résistant. Mais t’es malin. T’es rapide. Tu évites les coups jusqu’à assommer ton adversaire. « Victoire du gamin ! » Le juge de ce combat de rue lève ton poing recouvert d’un bandage de sang. Et tu souris. Bordel, qu’est ce que t’aimes cet instant où l’adrénaline atteint son sommet. Cet enivrement face à la victoire. La foule s’agite. Beaucoup ont perdu de l’argent ce soir. Toi, tu viens d’en gagner. Alors tu t’en fou. Tu vas récupérer tes deux cent livres avant de t’éloigner rapidement de la ruelle glauque où se déroulent ces combats de boxe illégaux.


- such a beautiful lie -
T’es planté là devant cette maison trop grande. Trop belle. T’arrives à les voir à l’intérieur. Cette petite famille à l’allure parfaite. Et entendre leur rire te serre le coeur qui fort que t’as l’impression qu’il va juste disparaitre à tout jamais. Tu le détestes. Tu le hais de t’avoir juste effacé de sa vie pour en refaire une nouvelle. T’as fait des recherches. Là, depuis que t’as volé ton dossier à l’orphelinat. T’avais besoin de savoir d’où tu venais. Et puis t’as trouvé tout ça. Les notes de l’assistante sociale sur leurs états pitoyables. Y’avait même une photo. De vous. D’eux et leur gueule de camés et puis toi tout gamin. Tu l’as garde avec toi cette photo. Parce que t’as beau dire que tu t’en branles, c’est pas l’cas. D’ailleurs, c’est surement pour ça que t’es planté devant la maison de ton père et de sa nouvelle femme. A observer le gamin qui aurait du être toi. Et tu le hais plus que tout au monde. Ce gamin. Le beau-fils de ton père. Pourtant, c’est de lui dont il s’occupe. Pas de toi.
Et puis, dans le dossier, t’as aussi trouvé une copie du certificat de décès de ta mère. Pas longtemps après qu’il t’ai retiré de leur garde. Overdose. T’as pas pu te retenir de hurler quand t’as su. De tout péter dans le bureau. Ils t’ont dit qu’ils t’avaient rien dit parce que t’étais trop jeune et que t’avais besoin de stabilité pour t’adapter à ton nouvel environnement. Que des putains de conneries ! Tu t’en souviens à peine de ta mère putain. T’arrives même pas à te rappeler de souvenirs ! Y’a plus rien. Rien du tout. Et eux, ils ont juste tout niqué. Putain, tu les détestes. Tous.
Tu observes encore un temps la famille, le poing serré sur ta photo froissée. T’as cette colère au fond du coeur. Cette colère qui brule tout. Qui détruit tout. Et tu te jures qu’un jour, tu leur feras payer. A ton père. A ce mec qui a volé ta place. Tu les feras souffrir autant que t’as souffert et tu prendras un mal en plaisir à leur retirer les ailes. Qu’ils crèvent.



- SOYONS AMIS:
 


Dernière édition par Sil Myers le Lun 9 Oct - 14:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t25-fuck-you-sil http://souslesetoiles.forumactif.com/t27-sil-the-good-the-bad-and-the-dirty
Invité
Invité
Anonymous


fuck you - SIL Empty
MessageSujet: Re: fuck you - SIL   fuck you - SIL EmptyJeu 5 Oct - 8:17

désolée on accepte pas les spf fuck you - SIL 197933661 fuck you - SIL 3216242392
Revenir en haut Aller en bas
Sil Myers

fuck you - SIL Lewi
fuck you - SIL B7jx
☠☠☠:
 

fuck you - SIL 1vhe

Messages : 1435
Identité : tadshoot
Avatar : lucky blue
Crédits : -

Âge : dix neuf ans
Occupation : combats illégaux et n'importe quoi pour chopper du fric
Côté coeur : coeur à l'envers, qui fonctionne pas autrement que pour des amitiés fracassées
Quartier : le squatt du mauvais côté des rails, entassé avec une bande d'idiots

fuck you - SIL Empty
MessageSujet: Re: fuck you - SIL   fuck you - SIL EmptyLun 9 Oct - 23:33

moi c'est toi que j'accepte pas fuck you - SIL 2624740255
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t25-fuck-you-sil http://souslesetoiles.forumactif.com/t27-sil-the-good-the-bad-and-the-dirty
Invité
Invité
Anonymous


fuck you - SIL Empty
MessageSujet: Re: fuck you - SIL   fuck you - SIL EmptyLun 9 Oct - 23:37

t'es obligée de m'accepter j'suis fabulous fuck you - SIL 266399541
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


fuck you - SIL Empty
MessageSujet: Re: fuck you - SIL   fuck you - SIL EmptyMar 10 Oct - 1:20

fuck you - SIL 474355487 fuck you - SIL 4118475334
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



fuck you - SIL Empty
MessageSujet: Re: fuck you - SIL   fuck you - SIL Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
fuck you - SIL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: UN MILLION DE CONSTELLATIONS :: histoire d'un astre :: Validées-
Sauter vers: