Bienvenue petite étoile Tu songes à te joindre à nous ? Pense à privilégier les groupes rigel et stella, car comme les étoiles filantes, ils se font beaucoup trop rares.


Partagez | 
 

 madly conversation (jaxan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
team coeur chocolaté
team coeur chocolaté
avatar




Messages : 377
Identité : .austen, av.
Avatar : lagarce.
Crédits : amor fati.

Points : 5
Âge : vingt-trois ans.
Occupation : s'toucher avec la télécommande de la coloc.
Côté coeur : hareng gauche.
Quartier : d'orange

MessageSujet: madly conversation (jaxan)   Sam 13 Jan - 9:24

une paire de talons hauts troqué contre une paire de baskets, un corps dénudé recouvert par quelques couches de vêtements, et ce même corps ressortant rapidement des vestiaires bien trop bruyants. elles ne font que piailler, et ça la saoule. zéro perte de temps, elle n'a plus à attendre la seule qu'elle attendait avant. elle prend la sortie des employés, sautille jusqu'à un autre corps, bien plus imposant que le sien, presque maigre. elle ne veut pas rentrer tout de suite, voire même, pas du tout. elle ne veut plus. parce qu'elle sait qu'elle ne retrouvera plus sa moitié. niamh. envolé. alors nev, elle ne veut pas retrouvé la froideur de sa chambre, de son lit. même ses draps ont perdus l'odeur de la pulpeuse brunette, ce parfum si caractéristique. et ça lui fout un coup au moral à chaque fois. parce qu'elle ressent ce vide. ce trou béant. que personne n'arrive à combler. ou presque. même zazou, c'est difficile pour elle de la voir. parce que c'est l'idée de niamh, c'est leur mascotte. elle. niamh. alors là, sur le moment, elle ne veut pas retrouver ce grand froid. non, elle décide de rester avec son collègue, parfois ami. elle attend un peu, puis s'allume une clope, remarque qu'il ne dit rien, ne l'envoie pas bouler. un semblant de sourire s'étire sur son visage, elle ne sera pas seule. le trajet se fait en silence, les pensées divaguant un peu dans tous les sens. ils ne disent rien, seuls le bruit de leurs pas cassent quelque peu le silence de la nuit, peu agitée pour un quartier comme night falls. et c'est au bout de quelques minutes de marche qu'ils arrivent devant le roaring lion, un espèce d'after work pour eux. il arrive souvent que les filles et les gars du sinner se rendent dans ce pub après leur nuit de travaille. et ce soir, ni l'un ni l'autre n'a eu besoin de parler, comme s'ils s'étaient compris sans même un regard. ils prennent place, remarquent quelques connaissances, puis commandent. "un whisky pur pour moi." le serveur n'est même plus choqué, habitué à l'entendre prononcer cette phrase. jax dicte aussi sa commande, puis ils finissent par se regarder. et elle se décide enfin à prendre la parole. "toi non plus, tu ne voulais pas rentrer tout de suite?" autant commencer banal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t96-jeux-d-enfants-nevan
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar



Intoxicated by memories and feelings

the idea that we are
so capable of love
but still choose
to be toxic



Messages : 1040
Identité : Bae
Avatar : Zayn Malik
Crédits : LEMPICKA ; persephone

Points : 703
Âge : Vingt-quatre ans de rage dans le regard, l'espoir qui se fane chaque année qui passe.
Occupation : Les poings qui s'abattent sur les visages pour amuser la foule, les petits pochons et les armes que tu vends pour quelques liasses en douce.
Côté coeur : Libre comme l'air, tu t'attaches pas à ces femmes qui glissent chaque nuits dans tes draps.
Quartier : Le sombre night falls

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Sam 13 Jan - 11:45

L’argent gagné facilement ce soir, les jetons qu’il va échanger contre des billets. La monnaie factice des Casinos qui devient réel quand il présente son ticket et ses jetons gagnants. Il a pas parié gros ce soir Jax mais a quand même rasé les pauvres joueurs de la soirée. Il compte à l’œil nu les billets que le croupier décompte de sa caisse en demandant à Jax de ses nouvelles et il sourit en coin, comme trop souvent Jax. Lâche un « Tout vas bien » comme tout le temps. Quand bien même ça n’irait pas, il le dirait pas le basané. Il est fait de roche, l’incapacité de s’avouer épuiser. Il parle pas de la fatigue qu’il cumule depuis des annés, de l’incapacité à s’endormir plus présente que jamais depuis qu’il a perdu le privilège d’avoir sa propre chambre. Le lit filé à l’amie d’enfance, troqué contre le canapé d’la pièce à vivre qu’il pensait super confortable. La belle erreur.

La discussion qui file bon train avec le courtier, jusqu’à que Jax sente une présence à ses côtés. L’attention qu’il dérive un instant du gars en face de lui pour poser ses prunelles sombre sur la petite brune qui s’est posé à côté de lui. Et il lui sourit, vite fait avant de parler quelques minutes supplémentaire avec le gars et de finalement lâcher sa place, partir comme si de rien était en sachant très bien que derrière lui, y’a une petite ombre qui le suit à la trace. Rapidement, ils quittent le Sinners les deux jeunes adultes, gagnent les ruelles froides d’un night falls nocturne. Il passe devant sa bagnole Jax, mais l’envie de rentrer qui s’est perdue en cours de route le pousse à pas filer à l’intérieur. C’est pas que Nejma le saoule mais l’idée de se poser à vingt-trois heures sur le canapé en sachant qu’il aura plus à s’en décoller jusqu’au lendemain matin ça le fait pas rêver alors il continue sa marche, en silence, les mains dans les poches de sa veste en cuir et il avance, trace jusqu’au roaring lion. Le bar connu de tous, le bar ou maintenant son amie d’enfance bosse. Mais pas ce soir normalement, et il rentre à l’intérieur, tient la porte à la demoiselle derrière lui et file tout droit -en lâchant quelques signes de tête de gauche à droite- jusqu’au bar ou il prend place, elle à ses côtés.

Aussitôt assis, aussitôt presque servi. Le serveur qui vient demander les boissons, Nevan qui commande la première suivie de près par Jax qui demande une simple bière. La flemme de se retourner le cerveau déjà presque arrivé à l’explosion et il tourne la tête vers sa voisine qui enfin s’adresse à lui, et il sourit. L’art de poser les bonnes questions.

« Ouais c’est ça, j’avais pas vraiment envie, j’sais que je vais pas dormir autant retarder le moment et toi … ? Depuis le départ de ta pote j’te sens bof, ça te tracasse tant que ça ? »

Le nom de l’amie qu’il n’a jamais retenue, la faute au peu de contact qu’il a eu avec elle, s’en tenant à des bonjours bonsoirs comme les trois quart du personnel du Sinners. L'histoire qu'il a entendu rapidement au détour des couloirs depuis quelques temps, le départ d'une des nanas. Et il la regarde la brune, la fixe cherchant dans ses prunelles les vraies réponses que peut-être elle ne lui donnera jamais à voix haute.

_________________
Les gens s'amusent, toi tu laisserais pas passer une simple vanne, et t'as des arguments à cinq phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t596-les-nerfs-a-vif-jax-ab http://souslesetoiles.forumactif.com/t627-j-veux-faire-mal-un-truc-viral-jax#8584
team coeur chocolaté
team coeur chocolaté
avatar




Messages : 377
Identité : .austen, av.
Avatar : lagarce.
Crédits : amor fati.

Points : 5
Âge : vingt-trois ans.
Occupation : s'toucher avec la télécommande de la coloc.
Côté coeur : hareng gauche.
Quartier : d'orange

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Mar 16 Jan - 12:28

ses yeux vagabonds regardent un peu partout dans le bar, comme si elle cherchait quelqu'un en particulier. comme si elle s'attendait à voir apparaître une tête familière. mais rien n'arrive. rien, sauf son verre de whisky et la pinte de jax. puis, peu de temps après, la réponse du tatoué face à sa question. elle l'écoute, déglutit lorsqu'il prononce clairement le départ de sa meilleure amie, puis boit une première grande gorgée de sa boisson. elle hausse les épaules, ne répondant pas tout de suite, comme s'il ne s'agissait là que d'un sujet banal, sans réelle importance. pourtant, c'est loin d'être le cas, pour elle. parce qu'elle a beau savoir que niamh s'entendait relativement bien avec tout le monde, il n'en reste pas moins que personne ne semble remarquer le fait qu'elle ne soit plus là. comme si elle n'avait jamais existé, comme si elle n'était jamais venue, qu'elle n'avait jamais posé les pieds à crescent heights. seule nevan semble s'en souvenir un temps soit peu. puis peut-être teddie aussi. et oz. mais à part la coloc, pas grand monde. tout comme jax, qui ne se souvient apparemment même pas de son prénom. ça la fait doucement rire, nevan, parce que jax, il ne se souvient que rarement du prénom des autres. et ça l'a toujours impressionné, elle qui avait tendance à avoir une sacré mémoire pour ce genre de chose. au bout d'un moment, et après quelques gorgées avalées, elle reprend finalement la parole. "ouais... ça m'fait tout drôle, j'étais tout le temps avec elle alors... je me sens un peu perdue depuis qu'elle est partie." puis elle ricane, nevan, parce qu'on dirait une putain de loque minable. une pauvre petite âme peiné du pauvre départ d'une amie. d'une coloc. rien de plus, en faite. quand on y pense, c'est débile, de s'foutre dans un état pareil pour une personne. mais c'est plus fort qu'elle, parce niamh, c'est celle qui l'a toujours ramassé dans ses pires moments, même lorsqu'elle était au bord du gouffre, sur le point de voir la fin de sa vie. elle est toujours resté, sans rien dire, sans juger. même si elles étaient en désaccord sur certain point, notamment un bien particulier.
elle secoue la tête, nev, parce qu'elle se replonge dans ses pensées profondes. "mais bon, j'vais m'en remettre hein, j'ai besoin de personne pour vivre." nouveau sourire narquois, forcé, peu convaincant. bien sûr que non, elle n'a besoin de personne. mais bien sûr que si, elle s'était peut-être un peu trop accroché à niamh, comme à une bouée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t96-jeux-d-enfants-nevan
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar



Intoxicated by memories and feelings

the idea that we are
so capable of love
but still choose
to be toxic



Messages : 1040
Identité : Bae
Avatar : Zayn Malik
Crédits : LEMPICKA ; persephone

Points : 703
Âge : Vingt-quatre ans de rage dans le regard, l'espoir qui se fane chaque année qui passe.
Occupation : Les poings qui s'abattent sur les visages pour amuser la foule, les petits pochons et les armes que tu vends pour quelques liasses en douce.
Côté coeur : Libre comme l'air, tu t'attaches pas à ces femmes qui glissent chaque nuits dans tes draps.
Quartier : Le sombre night falls

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Mer 17 Jan - 7:29

Les arrivées et départs dans la vie qu’il ne compte plus désormais le basané, il sait y faire face depuis le temps Jax, il sait que les gens ne sont que de passage dans la vie des uns et des autres. Lui-même un jour il s’en ira, lâchera du monde derrière lui et sait que peut-être à certains ça fera du mal, ou p-t’être pas quand il y pense réellement. Il n’a pas tant d’ami, plutôt des connaissances alors il ne manquera surement à personne, laissera pas de trace, de cœur brisé quand il s’en ira. Jamal Absallah méconnu de tous, Jax Abalhadj oublié de tous. Le destin tout tracé d’un fantôme sur cette planète, d’un garçon qui n’a jamais réellement su s’intégrer dans ce monde. Il voit bien les yeux tristes de la demoiselle en face de lui mais y’a pas de petite accolade réconfortante, pas un mot gentil pour lui dire que ça ira avec le temps. Le saoudien qui ne sait pas trop comment consoler les gens, l’inaptitude à être un minimum tendre. Alors il hausse les épaules, récupère la bière à peine posé sous ses yeux et vient fixer la mousse du liquide brun, sans dire un mot de plus. Car peut-être qu’il vaut mieux laisser le sujet se tasser que ressasser encore et encore. Elle s’y fera de toute façon Nevan. Elle a dû connaitre et connaitra encore pire dans l’avenir que la perte d’une amie.

« A la tienne, à ton indépendance alors. »

A l’indépendance qu’elle clame avoir haut et fort, l’indépendance qui n’a pas l’air bien réelle mais tant mieux si elle y croit, tant mieux si elle se donne de la force comme ça pour affronter la grisaille présente au-dessus de sa tête. Il jugera pas, crachera pas sur ce qu’elle dit. Tant mieux si c’est vrai, tant pis si elle est faible. Elle aurait déjà du apprendre depuis longtemps à ses dépens que la vie c’est pas un long fleuve tranquille, qu’ici à Crescent Heights y’a rien d’éternelle, tout est éphémère. L’amour, l’amitié, la famille et les promesses. Elle devrait le savoir la poupée qui a été abandonné par sa génitrice dès sa naissance.

Les lèvres qui rencontrent enfin le liquide acre, les prunelles rivaient sur la poupée assise en face de lui. Il la voit la danseuse, barmaid du Sinners être bien plus distraite que d’habitude, les yeux à la recherche de quelqu’un dans le bar. Et il est curieux Jax, peut-être un peu trop et pour rien. A son tour, il regarde les gens présent. Les quelques habitués qu’il connait vite fait de vues, ceux qu’il n’a jamais aperçue dans les parages. Rien d’alarmant pourtant elle, semble absente, à la recherche de quelque chose, quelqu’un au roaring lion.

« T’attends quelqu’un ou quoi ? Tu donnes l’impression que t’attends avec impatience de voir la gueule particulière d’une personne. »

Le sourcil qui s’arque, la réponse qu’il attend alors que ses lèvres rencontre pour la deuxième fois la boisson qu’il a entre les doigts.

_________________
Les gens s'amusent, toi tu laisserais pas passer une simple vanne, et t'as des arguments à cinq phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t596-les-nerfs-a-vif-jax-ab http://souslesetoiles.forumactif.com/t627-j-veux-faire-mal-un-truc-viral-jax#8584
team coeur chocolaté
team coeur chocolaté
avatar




Messages : 377
Identité : .austen, av.
Avatar : lagarce.
Crédits : amor fati.

Points : 5
Âge : vingt-trois ans.
Occupation : s'toucher avec la télécommande de la coloc.
Côté coeur : hareng gauche.
Quartier : d'orange

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Mer 17 Jan - 9:28

elle observe jax de ses prunelles sombres, le voit même douter de ce qu'elle peut lui dire. ouais, compréhensible. mais tout en restant fidèle à son image, il ne dit rien, ne cherche pas à placer des mots réconfortants. et ça lui fait du bien, à nevan. ça lui fait du bien qu'on ne lui dise pas, pour une fois, que tout ira bien, qu'on est là pour elle. parce qu'elle sait, à chaque fois, que toute cette mascarade est fausse. rien n'ira bien, car ça ne l'a jamais été. et ceux qui se disent présents, ne le sont finalement que rarement. voir même, pas du tout, pour certain. alors là, oui, ça lui fait du bien d'être avec quelqu'un qui est à la limite de s'en moquer. ce qui ne l'étonne d'ailleurs pas le moins du monde venant du métisse. il laisse juste planer un silence entre eux en haussant les épaules, avant de trinquer à son indépendance. indépendance. un mot qu'elle a fini par détester au fil des années. parce que l'indépendance, elle aurait aimé la connaître au fur et à mesure, et ne pas la subir dès un jeune âge. pour une enfance bafouée, une vie volée, une âme perdue parmi tant d'autres. alors elle trinque avec lui, mais pas spécialement pour son indépendance. pour tout autre chose, pour laquelle elle ne met pas de mot non plus. puis au détour de quelques regards jetés, elle comprend rapidement que le brun remarque son air préoccupé vers la porte d'entrée. prise sur le fait. mais qui cherche-t-elle réellement? elle-même ne le sait pas. et elle ne sait pas non plus si elle doit se sentir soulagé ou dépité de ne pas voir une gueule particulière, comme le précise élégamment son collègue. elle a d'ailleurs un rire qui s'échappe de ses lèvres à cette question, un peu comme une débile. putain, est-elle si pathétique? comme pour se donner bonne conscience, elle se repositionne sur son tabouret, se remettant bien devant le comptoir. puis un sourire s'étend à nouveau, tout en lui répondant d'un air taquin. "mais non, jax. tant que tu es là, je n'ai besoin de voir personne d'autre, voyons." elle sait que même le bon dieu, s'il existait, remarquerait sa taquinerie. mais elle sait aussi que le jeune homme est au courant de cette entente bonne enfant entre eux, alors elle ne prend pas peur quant à sa réaction, bien qu'elle est consciente qu'il faut s'attendre à tout avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t96-jeux-d-enfants-nevan
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar



Intoxicated by memories and feelings

the idea that we are
so capable of love
but still choose
to be toxic



Messages : 1040
Identité : Bae
Avatar : Zayn Malik
Crédits : LEMPICKA ; persephone

Points : 703
Âge : Vingt-quatre ans de rage dans le regard, l'espoir qui se fane chaque année qui passe.
Occupation : Les poings qui s'abattent sur les visages pour amuser la foule, les petits pochons et les armes que tu vends pour quelques liasses en douce.
Côté coeur : Libre comme l'air, tu t'attaches pas à ces femmes qui glissent chaque nuits dans tes draps.
Quartier : Le sombre night falls

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Ven 19 Jan - 4:46

Observateur est le jeune homme, assis à côté d’elle, un bras posé sur le bois feutré du bar, la main qui entoure la bouteille de sa boisson et le corps tourné vers son acolyte pour la soirée. Il observe la brune, toise la poupée qui sous ses yeux qui semble étonné d’avoir été prise sur le fait accompli. Il sourit, le sourire indomptable, en coin, le sourire trop connu sur le visage du Saoudien. La langue qu’il passe sur ses lèvres en bougeant sa tête nonchalamment, peu convaincu de ses vilaines paroles, de ses beaux mensonges. Lui l’ami si peu présent dans la vie des autres, lui qui n’a jamais les bons mots, les bons gestes. Il ne risque pas d’être le centre d’intérêt, suffisant pour palier à tout le reste. Sauf quand il porte ses gants de boxe, quand y’a de l’argent en jeu sur sa tête. Là oui il devient la bête de scène, celui sur lequel les yeux se posent, celui sur lequel on mise tout. Mais là, à ce comptoir, dans ce bar, le panel de personne surement plus intéressante que lui pour avoir une discussion est bien large. Tout le monde avant lui dans le classement, c’est évident.

« J’imagine oui, il n’existe rien de meilleur et mieux que moi dans ce monde …. Je comprends que tu n’aies yeux que pour moi. »

Les paroles qu’il souffle, l’ironie qui sort de sa bouche. Il rentre dans son jeu, pas prêt d’avouer un jour de lui-même qu’il n’est pas bien intéressant. Jamais. La mort avant le déshonneur, puis de toute façon, si elle n’est pas contente, elle connait le chemin Nevan, il lui courra pas derrière. L’amitié bien étrange qui règne entre les deux. Ni les meilleurs amis du monde, ni de simple pote. Y’a juste cet entre-deux, les conversations qui se font rarement profonde, mais qui font un bien fou. Sauf quand ça part en couille, que l’un des deux ne parte au quart de tour quand l’avis n’est pas partagé. Elles ont beaucoup trop de point commun les deux âmes en perdition du Sinners, dont le défaut d’être sanguin. Un mot de travers et ça monte dans les tours à la vitesse d’une formule un. C'est devenu un rituel, il ou elle se casse en balaçant des insultes plus grosse que le monde et revient comme si de rien était le lendemain même, ils font table rase et réitère quasi toutes les semaines.

« Arrête par contre, bat pas des cils pour m’amadouer Kahn, les tiens sont beaucoup trop faux pour que je puisse y croire…. »

Le ton de la moquerie qui insuffle une ambiance un peu moins froide autour d’eux, car jusqu’à présent ce n’était pas joyeux entre les deux qui était un peu trop silencieux. Le brun qui recule son torse et son bras loin des griffes de la diablesse qui danse et sert des verres dans le Casino le plus crade de tout Crescent Heights, la petite pique lancée qui n’a pas l’air de faire plaisir, la féminité, beauté naturelle qu’elle est rare encore à détenir, remise en question par un p’tit con d’arabe qui ricane de ses propres blagues.


_________________
Les gens s'amusent, toi tu laisserais pas passer une simple vanne, et t'as des arguments à cinq phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t596-les-nerfs-a-vif-jax-ab http://souslesetoiles.forumactif.com/t627-j-veux-faire-mal-un-truc-viral-jax#8584
team coeur chocolaté
team coeur chocolaté
avatar




Messages : 377
Identité : .austen, av.
Avatar : lagarce.
Crédits : amor fati.

Points : 5
Âge : vingt-trois ans.
Occupation : s'toucher avec la télécommande de la coloc.
Côté coeur : hareng gauche.
Quartier : d'orange

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Mar 30 Jan - 8:32

nevan, elle sent les quelques regards se braqués sur elle, sur jax, sur eux ensembles. pour elle, les clients habituels du club, pour lui, ceux du casino caché. ici, c'est comme le deuxième repère. un peu plus officiel, un peu plus légal. pour faire bonne figure, sauver les apparences. bien qu'ici, à night falls, tout le monde sait que les apparences sont trompeuses. on ne sait jamais qui on croise, avec qui on parle, parfois sympathise. parfois plus. on croit le savoir, la plupart du temps, mais la réalité se révèle être toute autre lorsque l'on approfondit, qu'on creuse ne serait-ce qu'un petit peu. elle l'avait appris à ses dépends, mais ne cache pas pour autant que son cas n'est pas différent des autres. très peu. elle aussi, elle cache bien des choses. même si apparemment, elle a plus de facilité à se confier que d'autres, tout du moins aux personnes auxquelles elle octroie une certaine confiance. cependant, depuis le départ de niamh, elle ne sait plus à qui parler, ou qui faire confiance. la confiance. chose difficile à atteindre, obtenir ou même donner. surtout dans un monde comme celui-ci. mais pour autant, elle se retrouve là, avec le même entourage malgré tout. petit cercle restreint. sans que l'amitié ne soit bien fusionnelle, visuellement évidente, mais réelle. surtout avec jax, avec qui le monde aurait plutôt tendance à penser à des spécimens à part, se gueulant dessus comme s'ils étaient les pires ennemis, puis traînant et rigolant ensembles le lendemain, comme si rien ne s'était jamais passé. encore hier, les esprits se sont échauffés, le ton est monté, et si personne n'était intervenu, même les coups auraient certainement fusé. bien que cela n'arrive que rarement, l'un ou l'autre se barrant avant que les choses ne deviennent incontrôlables. un point sur lequel ils gèrent un minimum, au moins. enfin, surtout jax. parce que nev, elle, c'est bien souvent les autres qui se mettent en travers de son chemin et de sa colère sourdine, aveuglante. rare sont les fois où elle part d'elle-même en étant dans un état de rage. rare. et les revoilà ce soir, discutant dans une ambiance détendue, se taquinant gentiment, toujours avec ce brin de sarcasme. elle hausse les sourcils à la dernière réplique du brun, lève les yeux au ciel en ricanant. "déjà, mes cils ne sont pas faux. et de plus, t'es bien la dernière personne que je cherche à amadouer." ouais, parce qu'elle sait, la jeune femme, qu'il est impossible de faire ce genre de chose à jax. pas la peine même ne serait-ce que d'essayer. elle l'avait remarqué au fil du temps, à force d'observer autour d'elle, d'analyser les choses, et les gens. on apprend beaucoup en restant dans son coin en silence, à faire gaffe au monde qui nous entoure. bien des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t96-jeux-d-enfants-nevan
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar



Intoxicated by memories and feelings

the idea that we are
so capable of love
but still choose
to be toxic



Messages : 1040
Identité : Bae
Avatar : Zayn Malik
Crédits : LEMPICKA ; persephone

Points : 703
Âge : Vingt-quatre ans de rage dans le regard, l'espoir qui se fane chaque année qui passe.
Occupation : Les poings qui s'abattent sur les visages pour amuser la foule, les petits pochons et les armes que tu vends pour quelques liasses en douce.
Côté coeur : Libre comme l'air, tu t'attaches pas à ces femmes qui glissent chaque nuits dans tes draps.
Quartier : Le sombre night falls

MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   Dim 4 Fév - 10:42

Les yeux qui se plissent, le garçon qui se met à fixer d’un air faussement douteux les cils de la demoiselle. Quand bien même elle lui mentirait et qu’il s’avèrerait que ses cils soient faux qu’il ne pourrait le remarquer. Les connaissances en maquillage qui s’arrêtent à la couleur carmin pour un rouge à lèvre et a ce produit magique qui soi-disant, redresse leurs cils et les noircis. Les connaissances acquises en ayant vécu dans un foyer ou les cousines foutaient leurs trousses à maquillage un peu de partout dans la seule salle de bain disponible pour tous. Et il se met à rire, arrête de la regarder avec autant de détermination et se recule sur son tabouret.

« Moi !? La dernière personne que tu cherches à amadouer ? Ca me fend le cœur d’apprendre ça … »

La main qui vient se poser sur le cœur dramatiquement, l’ironie palpable dans la voix. Elle pourrait être réellement vexante, briseuse de cœur la jolie Nevan. Seulement si Jax n'avait ne serait-ce qu'un peu de considération pour son avis de femme sur ce qu'elle pense de lui, de ce qu'il est et de ses actes. Il sait bien Jax qu’il ne sera jamais le premier choix d’une femme. Jax il a rien du bon gendre, pas l’allure du garçon qu’on va spontanément présenter à ses parents. Jax il a des tonnes de tatouage sur l’corps, un anneau dans l’nez, il porte des joggings les trois quarts du temps quand ce n’est pas des jeans troués. Puis il a ce putain de caractère, le feu qui coule dans les veines. Il s’entend pas avec grand monde, pas même avec ses amis, pas même avec elle qui ce soir lui tient compagnie. Ça part trop souvent en vrille, les avis qui divergent sur moult conversations diverses et variées. Les conversations qui finissent toujours par s’envenimer et partir en vrille pour la moindre connerie. Il est pas étonné d’apprendre qu’ô grand jamais, elle n’essaiera de l’amadouer. C’est même un plaisir d’apprendre que jamais elle ne sera la chieuse qui brisera une amitié pour une baise et quelques caresses sous la couette.

La conversation qui s’arrête sur ça, les jeunes qui regagnent leurs pensées respectives, finissent leurs verres assez vite. Y’a bien une deuxième tournée qui arrive, payée par Jax et sa belle soirée de poker. La jolie petite somme qu’il aura gagné en passant quatre heures à la même table, sans ciller. Le deuxième verres siffler et l’heure qui tourne. Il regarde l’heure et pense à la p’tite brune qu’il a laissé chez lui un soir de plus toute seule. Il déconne, il fait d’la merde. P’t’être qu’en rentrant vite elle sera pas encore au lit, qu’il pourra lui tenir compagnie mais faut qu’il s’bouge Jax et il se lève le garçon enfile sa veste soudainement.

« J’vais rentrer j’te ramène ? »

La demoiselle qui hoche la tête, il la regarde récupérer son sac et ses affaires posé sur le comptoir et quand elle est paré pour s'en aller, il se glisse dans la foule, jusqu'à la sorti sans même regarder si elle le suit ou non jusqu’à sa voiture garé pas bien loin entre le Sinners et le Roaring Lion. Le garçon qui à peine installé sur son siège, voit la portière s'ouvrir puis se refermer quand la strip-teaseuse prend place à ses côtés. Il s’allume une clope le basané, la fumée qui fait son chemin jusque dans ses poumons encrassés.

« J’te dépose où ? »


_________________
Les gens s'amusent, toi tu laisserais pas passer une simple vanne, et t'as des arguments à cinq phalanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t596-les-nerfs-a-vif-jax-ab http://souslesetoiles.forumactif.com/t627-j-veux-faire-mal-un-truc-viral-jax#8584
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: madly conversation (jaxan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
madly conversation (jaxan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: CRESCENT HEIGHTS :: night falls :: Roaring Lion-
Sauter vers: