Bienvenue petite étoile Tu songes à te joindre à nous ? Pense à privilégier les groupes rigel et stella, car comme les étoiles filantes, ils se font beaucoup trop rares.


Partagez | 
 

 messy love (DEVA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar


Messages : 66
Identité : spf/ mariejo
Avatar : yvonne logan
Crédits : hedgekey (avatar) tumblr (gif profil), ASTRA (codage signature), CIGARETTE DAYDREAMS (icon signature)

Points : 20
Âge : vingt et un, plus que six ans avant de crever
Occupation : étudiante en sociologie, animatrice de la radio du campus, faussaire mais uniquement le dimanche, faut pas déconner.
Côté coeur : a gauche, pourquoi t'es cardiologue ?
Quartier : chez ta mère

MessageSujet: messy love (DEVA)   Mar 13 Fév - 18:02


- messy love -

L'œil à demi clos, tu grognes, enfonçant ta tête un peu plus profondément dans ton oreiller. Mais rien n'y fait, même les plumes et le coton n'empêche pas le bruit de transpercer et d'arriver jusqu'à tes tympans, de résonner dans tout ton crâne, de faire trembler chaque parcelle de ton cerveau. Et t'as l'impression que c'est ta boîte crânnienne qu'on est en train de trouer comme un gruyère. Tu te débats, tape des pieds et des mains, hurle un « putain » des plus rauques, tout droit sortis du fond de tes entrailles. On n'a pas le droit de foutre en l'air ta grasse mâtiné dominicale, même s'il est presque quatorze heures et que le monde est réveillé déjà depuis bien longtemps. Il faut se rendre à l'évidence : tu ne retrouveras pas le sommeil immédiatement, alors tu te résous à sortir de ton lit, ramper jusqu'à la cuisine où tu te fais couler un long café qui sera avalé en moins de deux, rampe ensuite jusqu'à la salle de bain pour noyer ton corps sous une douche chaude. T'as la bouche pâteuse et la tête en vrac, aucune envie de sortir de ton appart et pourtant t'enfile ta veste par-dessus ton sweat. Ballotté par le bus qui te fait traverser la ville pour rejoindre la vieille maison de ta mère, tu te répètes en boucle que c'est une mauvaise idée, que t'aurais dû rester dans ton canapé à chiller devant netflix en bouffant des saloperies. D'ailleurs ton ventre qui hurle, qui aimeraient bien avaler quelques choses de solide pour changer, pour éponger les litres de rhum que tu as bu la veille au soir. Il hurle un peu plus fort quand le bus dépasse le Burger King du coin, lui qui ne rêve que de frite et de gras, de malbouffe et de sucre. Mais tu préfères attendre un peu, piocher dans le frigo de ta mère, d'économiser quelques euros. Sauf que chez ta mère tu retrouves la tête de con qui te sert de beau-père, qui râle déjà quand tu demandes un sandwich à ta génitrice, qui te jette un sale regard. Ça finira encore mal aujourd'hui, à peine une heure après que tu sois arrivé, tu repartiras déjà, l'âme en peine, énervé et brisé une nouvelle fois, parce qu'il aura fallu quelques mots, quelques paroles pour faire éclater ton cœur. Et ta mère qui ne dit rien, et toi qui ne comprends toujours pas. Tu claques la porte, la clope au bec, ressui de rage les quelques larmes qui noient tes joues, rebrousse chemin pour rentrer chez toi, dévie sur une autre route, décide d'aller trouver du réconfort, de te lover contre un corps, contre un cœur chaud. Tu veux son parfum, l'odeur de sa peau les battements de son cœur. T'écrase ton doigt sur sa sonnette, retrouve un demi-sourire quand elle t'ouvre. « J'peux entrer ? »

_________________


comme des garçons
j'aimais les filles cinglées parce qu'elles n'ont pas de limites, elles passent leur temps à provoquer. Parce qu'elles vont vite sans s'arrêter, respirent juste le temps de reprendre leur souffle entre deux embardées. Parce que, par instant de grâce,elles sont belles comme un matin de fin du monde. Parce qu'elles font mal à regarder, et qu'elles n'aiment personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
team pomme d'amour
team pomme d'amour
avatar



Messages : 156
Multicomptes : ike, le gendre idéal
Identité : alma
Avatar : nadir bb
Crédits : balaclava (a)

Points : 163
Âge : dis moi quel âge j'ai, je serais qui tu veux.
Occupation : serveuse de pacotille au roaring lion
Côté coeur : je t'aime et je mens.
Quartier : ça. là. chez maman et ses amants.

MessageSujet: Re: messy love (DEVA)   Jeu 15 Fév - 19:50

fortes odeurs de roses, au moindre coup de vent, c'est le ballet de la poussière et du pollen. Elle éternue souvent, mais le sourire aux lèvres. Tout ce temps a espérer qu'on la remarque, et son appartement rempli de bouquet et de peluche. Pas de carte, pas de mot. Des années à observer le monde, à rêver des gens et quelqu'un l'a vu, elle aussi. Elle sait pas qui, deva, mais peu importe dans le fond. Peut-être que quelqu'un l'a rêve, elle aussi. Que quelqu'un l'aime, autant qu'elle aime chaque jour. Elle voudrait savoir, mais elle en a pas réellement besoin, son imagination fertile bâti des scénarios plus ou moins plausible. Peut-être un des amants de maman, qui finalement l'aime assez pour revenir. Peut-être son père, conscience malmenée qui cherche a faire un pas vers elle. Adrian amouraché, qui déclare sa flamme. Inconnu perdu qui a fait d'elle son phare. Ça dépend des jours, ça dépend des heures. Tu les contemples sans cesse, et tu rêves encore, troublée quand la sonnette t'arrache à tes chimères. Et les yeux rougis de janis, relents de larmes ou de joint, la regarde comme un mirage quand elle ouvre la porte. Vision onirique. Intervention presque divine. La joie étouffe la culpabilité qu'elle ressent toujours en la voyant, souvenirs amers des mensonges que deva a parsemé dans leurs vies, jusqu'à les briser assez fort pour voler en éclat. Il ne reste pas grand chose d'elles maintenant, des morceaux épars qui se retrouvent parfois, emportés par le vent ou par le destin. Qui s'entrechoquent pour mieux se faire mal et s'oublie, le temps de panser les blessures. Elle a pas besoin de lui dire d'entrer, deva, elle est toujours la bienvenue. Y a déjà ses bras autours du corps de janis, le nez dans ses cheveux qui hume son odeurs à la recherche des souvenirs, peut-être qu'elle respire fort pour pouvoir s'en imprégner, garder ses fragrances jusqu'à la prochaine visite. Ou peut-être qu'elle voudrait mourir là, étouffer de remords et de gratitude pour cet instant ou elles se retrouvent. Elle serre fort, fondu dans son corps, juste une seconde avant de la relâcher pour la laisser entrer. Verrouiller la porte comme pour l'enfermer, bulle temporel ou il ne reste qu'elles. Ensemble, jamais pour longtemps. « je t'attendais pas. » paroles superflus, janis elle ne l'attend plus, ou peut-être qu'elle l'attend trop souvent mais elle est jamais sûr de la revoir un jour quand elle s'en va. Toutes leurs rencontres ont un goût de dernière fois, sans doute parce qu'elles s'en font toujours la promesse. plus jamais, mais encore un peu quand même. Y a sans doute pas de plus beau refuge. « est-ce que tu vas bien ? » ça semble anodin, question banal, pourtant ça l'est pas. Y a tant de journées sans se voir, des instants à rattraper, beaucoup de choses a raconter et si peu qu'on veut dire. Des gestes qu'on devrait pas faire, mais qu'on fait quand même, comme ses doigts qui se nouent aux siens. C'est une musique qu'on oublie pas.

_________________
petite fille majeure,
elle se perd en dansant au milieu de ses baisers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souslesetoiles.forumactif.com/t441-des-etoiles-dans-la-me http://souslesetoiles.forumactif.com/t48-arcane-sans-nom-ike-deva
 
messy love (DEVA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sous les étoiles. :: CRESCENT HEIGHTS :: east vista :: Logements-
Sauter vers: